Copywriting : sans ca, vous perdez des ventes, beaucoup !

Que vous soyez un expert en copywriting, un directeur marketing, un responsable commercial très compétent/expérimenté ou à ses débuts, un commerçant chevronné, sans ça, vous perdez beaucoup de ventes !

Or, votre objectif, c’est d’en faire un maximum ! Afin de faire grandir votre business, votre entreprise, et de vous offrir enfin une meilleure vie, à vos proches, ceux que vous voulez aider dans ce monde-ci, et vous-même !

Donc, cette chose-là, de quoi s’agit-il? Et comment vous devez vous en servir pour décupler vos ventes?

Lisez donc cet article pour tout savoir !

Copywriting et marketing: vous perdez beaucoup de ventes si vous ne faites pas ça !

Peu importe que vous soyez manager commercial, expert en marketing ou en techniques de copywriting, vous perdez des ventes, BEAUCOUP, si vous ne relancez pas souvent votre marché. Pourquoi?

Pour plusieurs raisons :

  • votre client ne vous a plus à l’esprit au moment où il a finalement besoin de votre produit (bien ou prestation de services) numérique ou tangible. C’est plutôt votre concurrent qu’il a à l’esprit. D’ailleurs, à ce sujet, il y a un adage en marketing qui dit: « Le produit le plus présent est le plus vendu ». :);

  • il y a toujours des clients qui finissent par se laisser tenter parce que vous les avez relancés. Ils finissent par se dire: « Bon, je vais essayer pour voir »; et plusieurs finissent par être contents d’avoir fait le choix d’essayer si votre produit est de qualité et que votre copywriting/marketing est honnête;

  • certains de vos futurs meilleurs clients n’achèteront jamais lors de votre première tentative. Pour des tas de raisons :
    • ils n’ont pas vu passer votre message. Oui, cela arrive plus souvent qu’on ne le croit. Tenez, par exemple, il suffit que les fournisseurs d’accès mail bloquent les mails que vous envoyez à vos listes de contacts, les envoient dans la rubrique « promotions » ou dans les spams pour que vos contacts ne les voient pas;
    • ils n’avaient pas suffisamment de ressources financières en ce moment-là, et avaient des problèmes plus urgents/importants pour eux à régler avec le peu qu’ils ont;
    • ils étaient préoccupés, très préoccupés par les pénibles problèmes de leur existence. Prenez le cas du Monsieur dont le père ou la mère a été hospitalisé d’urgence ou celui de la dame dont le fils a été hospitalisé d’urgence au moment où il/elle reçoit votre message commercial. A-t-elle ou a-t-il la tête à ça?;
    • ils sont éduqués, très éduqués, très habitués aux messages marketing/copywriting et choisissent de ne pas prêter attention à vos mots eux-mêmes, mais de vous observer, vous, pendant un certain temps pour voir si vous êtes vraiment digne de confiance;
    • etc
  • etc. Oui, etc, parce qu’il y a des tas d’autres raisons !

Donc, pour toutes ces raisons-là et celles non-citées pour ne pas rallonger cet article (Désolé. j’ai beaucoup à faire aujourd’hui), parce que vous ne relancez pas souvent votre marché, vous perdez toutes ces occasions de vendre. Vous perdez beaucoup de ventes ! Il vous faut donc relancer souvent votre marché ! Mais attention!!!

Attention, vous ne pouvez pas relancer votre marché n’importe comment ! Sous peine de voir les gens vous fuir ! Procédez plutôt comme les grandes entreprises et les maîtres copywriters. Comme ceci :

Rédaction commerciale-publicitaire et marketing: combien de fois et comment relancer votre marché ?

En tant que copywriter du duo (Ulrich/David qui tient ce blog) et directeur commercial/marketing pendant de nombreuses années, j’ai passé beaucoup de temps à faire du copywriting et du marketing. Je continue toujours d’ailleurs. Avec beaucoup de plaisir! 🙂

Cela m’amène donc à étudier beaucoup, observer les grandes entreprises et leurs publicités, analyser leurs méthodes et celles des maîtres copywriters, faire pas mal de tests marketing et copywriting, parfois sur de nombreux mois!!! Avant de confirmer ou de découvrir quelques pépites !

Mes propres réponses sont donc les suivantes:

Que vous soyez directeur marketing, responsable commercial, copywriter, commerçant ou pas, pourvu que vous ayez quelque chose à vendre, relancez votre marché au moins 7 fois. Et faites-le en variant quelques fois vos mots, votre argumentaire commercial tout en restant constant au niveau de votre message central.

Pourquoi?

Pour les raisons suivantes:

  • lorsque quelqu’un écoute ou lit un message au moins 7 fois, son esprit commence à s’en imprégner, à y penser, à y réfléchir tout seul. C’est d’ailleurs pour cette même raison que les experts en psychologie conseillent de lire un livre au moins 7 fois si on veut en posséder le contenu. Les publicitaires sont, eux aussi, au courant de cela, et s’en servent. Ce n’est pas pour rien que les grandes entreprises du monde ainsi que les petites et moyennes (qui ont compris) vous « bassinent » les oreilles et les yeux avec leurs publicités télé, radio, presse écrite, etc. Pour mieux vous en rendre, encore une nouvelle fois, lisez ce contenu: Copywriting: responsable commercial ou pas, ce secret est crucial

  • mais à force d’écouter le même message, vient un moment où vos clients potentiels finissent par être ennuyés, irrités ou désensibilisés. Ils n’y prêtent donc plus du tout attention. Ils se disent: « Ah, encore ça. Pas besoin d’en prendre ENCORE connaissance. C’est lassant« . Voilà pourquoi il vous faut varier, de temps en temps, vos mots ainsi que votre argumentaire commercial. Cela vous permet d’ailleurs, comme déjà dit, de répondre à diverses objections de vos divers clients.

Vous comprenez maintenant pourquoi ces mêmes entreprises, qui vous bassinent les oreilles et les yeux avec leurs publicités changent parfois lesdites publicités: les images, les mots, le scénario, la musique, etc. Les maîtres copywriters font souvent pareil. Lorsqu’ils constatent que les ventes, déclenchées pendant de nombreux mois ou années par un excellent texte de vente, comment à chuter malgré les efforts publicitaires et marketing, ils changent alors ledit texte; et des maîtres copywriters comme Claude Hopkins avaient ou ont carrément l’habitude de lancer des campagnes copywriting/marketing. Autrement dit?

Autrement dit, ils rédigeaient ou rédigent plusieurs textes de vente différents mais tournant autour d’un même message central et les faisaient lire/ou écouter à leurs clients potentiels, durant un certain nombre de semaines ou de mois. La preuve? Jetons donc un coup d’œil à ces trois exemples de textes publicitaires conçus par Claude Hopkins:

Si vous comprenez l’anglais, vous savez que tous ces trois exemples de textes de vente tournent autour d’un même message central. 🙂

Bien sûr, ces campagnes copywriting/marketing étaient et restent toujours un excellent moyen, lorsque la publicité est testée, suivie, et contrôlée, de découvrir quels sont les mots et argumentaires commerciaux auxquels une cible précise est le plus sensible. Et à quoi reconnaît-on que la cible y est plus sensible? Au nombre d’unités vendues bien sûr ! :);

  • comme déjà suggéré ci-dessus, restez constant au niveau de votre message central. Votre message central, c’est souvent la raison n°1 pour laquelle votre client devrait payer votre produit. C’est très souvent les avantages, les bénéfices principaux de votre produit. C’est très souvent votre argument unique de vente, ce que vous avez de plus que vos concurrents et que votre client désire. C’est très souvent ce dont vous faites votre slogan publicitaire. Ce message-là doit rester constant durant un certain temps (plus ou moins long selon l’évolution de votre marché), et tous les autres doivent tourner autour. C’est d’ailleurs cette vérité qui a fait dire au maître copywriter David Ogilvy :

« Chaque publicité devrait être pensée comme une contribution au symbole complexe qu’est l’image de marque. »

Pour découvrir les autres conseils de ce fameux maître en copywriting, lisez donc l’article-vidéo Copywriting: 25 puissants conseils du maître copywriter David Ogilvy

Voilà, cet article est à présent terminé. Et vous, à votre avis, selon vos tests marketing et copywriting, combien de fois et comment faut-il relancer son marché pour décupler son chiffre d’affaires? Partagez donc votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous !

Si vous avez des questions ou préoccupations, n’hésitez pas à les poser, toujours dans la zone réservée aux commentaires ci-dessous !

Et si vous avez aimé cet article ou s’il vous a apporté quelque chose, merci de le partager avec vos proches directeurs marketing, commerçants, responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, responsables commerciaux ou directeurs commerciaux, copywriters pro, et passionnés de copywriting (rédaction commerciale et publicitaire)… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits ou prestations de services numériques/ tangibles à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.