Accroches irrésistibles : 3 étapes pour les adapter à vos produits

accroches adapter au produit

Vous connaissez désormais les 5 grands types d’accroches irrésistibles conçus par les maîtres en copywriting (rédaction commerciale et publicitaire).

Vous savez également qu’il y en a beaucoup plus à votre disposition. Mais plus important encore, vous savez maintenant que vous devez étudier les besoins et désirs de vos clients potentiels avant de vous servir des accroches irrésistibles.

Une fois cela fait, il vous faut adapter lesdites accroches à vos produits (biens ou prestations de services) tangibles comme numériques.

Il y a en réalité 3 grandes étapes à suivre pour y arriver :

Accroches irrésistibles, 1re étape : maîtrisez votre produit

Avant d’adapter une accroche irrésistible de maître en copywriting à votre produit, vous devez tout d’abord maîtriser ledit produit du bout des doigts. Pourquoi ?

Pourquoi et comment y arriver? C’est ce que vous allez découvrir juste ci-dessous :

Pourquoi maîtriser votre produit est indispensable pour adapter avec succès les accroches irrésistibles audit produit ?

Si vous ne prenez pas le temps et la peine de maîtriser votre produit (bien ou prestation de services), si vous n’y veillez pas, vous prenez 2 gros risques.

Le premier, c’est de n’avoir aucune idée du réel avantage principal de votre produit, de ses réels avantages secondaires et donc de ce qu’il faut dire pour bien le vendre.

Le deuxième risque, c’est de ne ressentir aucun enthousiasme pour ledit produit. Or, l’enthousiasme vend. L’enthousiasme est un puissant levier émotionnel qui fait penser à votre prospect que votre produit est très efficace, très performant, crédible, et mérite donc toute votre attention. Pourquoi ?

Parce que, comme le sait tout être humain,  comme le sait votre prospect, il est difficile, voire impossible, pour la majorité des gens, de feindre l’enthousiasme. Lorsqu’un vendeur s’y essaie alors qu’il ne le ressent pas, ça se voit clairement (comme le nez au milieu de la figure) qu’il ment.

Malheureusement, la majorité des vendeurs ne savent rien des véritables avantages de leur produit, aussi bizarre que cela puisse vous paraître. Ils  ne ressentent aucun réel enthousiasme à le vendre. La conséquence?

La conséquence, la voici :

L’argument développé (la promesse faite) dans leur accroche publicitaire/commerciale puis dans le reste de leur texte de vente ne résiste guère aux objections des prospects (clients potentiels) qui s’en vont sans acheter.

Tout cela simplement parce qu’ils n’ont pas pris le temps de maîtriser leur produit! Comment résoudre ce problème?

Voici comment maîtriser votre produit afin de pouvoir adapter les accroches irrésistibles !

Bien sûr, le b.a.-ba, la moindre des choses à faire pour maîtriser un produit, c’est de vous en servir. De cette façon, vous pourrez vérifier s’il fonctionne (ou pas) et en mesurer l’impact sur vous-même. Tout le monde sait cela! Mais?

Mais ce que tout le monde ne sait pas en revanche, c’est qu’il faut se poser les questions suivantes et y répondre:

Les questions à se poser lors de l’utilisation du produit (bien ou prestation de services)

Voici lesdites questions :

  1. Après avoir utilisé moi-même mon produit, est-il digne d’intérêt ? Laisserais-je une personne proche de moi l’utiliser, sans remords et en étant fier de l’avoir conçu ?
  2. Quels sont les avantages principaux offerts par mon produit, de mon point de vue ? Et qu’est-ce qui prouve que c’est vrai ?
  3. Quels sont les avantages secondaires offerts par mon produit, de mon point de vue ? Et qu’est-ce qui prouve que c’est vrai ?
  4. Quel problème principal de mon client mon produit résout-il ? Quel besoin principal de mon client mon produit satisfait-il ? Quel rêve (désir) principal de mon client mon produit aide-t-il à réaliser ?
  5. Qu’est-ce qui prouve que mon produit résout vraiment ce problème principal, satisfait vraiment ce besoin principal, ou aide vraiment le client à réaliser ce rêve (désir) principal ?
  6. Quels problèmes secondaires de mon client mon produit résout-il ? Quels besoins secondaires du client mon produit satisfait-il ? Quels rêves (désirs) secondaires du client mon produit aide-t-il à réaliser ?
  7. Qu’est-ce qui prouve que mon produit résout réellement les problèmes secondaires du client ? Qu’est-ce qui prouve que mon produit satisfait réellement ses besoins ? Qu’est-ce qui prouve que mon produit l’aide vraiment à réaliser ses rêves (désirs) secondaires ?
  8. Quelles objections mon client pourrait-il avancer ?
  9. Si mon produit était une personne, à quelles objections du client n’arriverait-il pas à répondre ?
  10. Si mon produit était une personne, à quelles objections du client répondrait-il facilement ?
  11. Qu’est-ce qui a poussé mon client, selon lui, à acheter mon produit ?
  12. Est-ce qu’après avoir utilisé mon produit, mon client est d’accord avec les avantages principaux et secondaires que je lui avais dit que mon produit offre ?
  13. Est-ce qu’après avoir utilisé mon produit, mon client pense vraiment qu’il l’a aidé à résoudre son problème, satisfaire son besoin principal et/ou réaliser son rêve principal ?
  14. Si non, qu’est-ce qu’il pense que mon produit a fait pour lui ?
  15. Est-ce qu’après avoir utilisé mon produit, mon client pense vraiment qu’il l’a aidé à résoudre ses problèmes secondaires, satisfaire ses besoins secondaires et/ou réaliser ses rêves (désirs) secondaires ?
  16. Si non, qu’est-ce qu’il pense que mon produit a fait pour lui ?

Voilà, ce sont à ces questions qu’il vous faut répondre si vous voulez maîtriser le produit à vendre; et pour vous permettre de le faire, éclaircissons-en quelques points :

Les points à éclaircir pour vous permettre de répondre efficacement à ces 16 questions

  • L’avantage principal de mon produit (bien ou prestation de services) de mon point de vue

L’avantage principal de mon produit de mon point de vue, c’est ce qu’il fait principalement selon moi. Mais le problème principal du point de vue de mon client, c’est ce qui le fait souffrir le plus.

Par exemple, un vendeur pourrait vous vanter les 2 avantages de sa perceuse : elle perce rapidement des trous d’une bonne longueur, et elle les perce sans efforts de votre part.

Il vous vend ces 2 avantages car de son point de vue, vos problèmes principaux sont le temps consommé et la douleur engendrée par l’acte de percer un mur.

Mais vous qui avez acheté la perceuse, l’avez-vous fait pour percer des trous rapidement et sans efforts ?

Ces avantages ne sont pas négligeables et sont d’ailleurs les bienvenus. Mais si vous avez acheté la perceuse, c’est peut-être dans le but de passer des fils dans les trous percés et de pouvoir regarder en grand format ces matchs de football que vous aimez tant !

Ou alors, c’est peut-être pour être enfin en paix avec votre femme qui vous rappelle chaque soir que les fils de courant traînent partout dans votre salon et l’enlaidissent !

Et tant mieux si les avantages (la vitesse et l’absence d’efforts) offerts par cette perceuse vous permettent de regarder en grand format, plus rapidement et avec zéro effort ces matchs de football que vous aimez tant !

Ou tant mieux s’ils vous permettent, le plus vite possible et avec zéro effort, de ne plus écouter chaque soir les plaintes et reproches de votre épouse.

Donc, le « vrai » problème principal du client est ailleurs ; et ce que vous appelez « avantage principal de votre produit » n’est là que pour l’aider à résoudre son problème principal. Cela signifie quoi pour vous?

Cela signifie que le « vrai » avantage principal de votre produit (donc l’avantage principal de votre produit du point de vue du client) est également ailleurs.

L’avantage principal de votre produit de votre point de vue ne représente aux yeux de votre client potentiel que la garantie que son problème principal sera résolu, qu’il va pouvoir bénéficier du « vrai » avantage principal qu’il espère ! Cela veut dire quoi pour vous?

Cela veut dire ceci :

Si vous connaissez l’avantage principal de votre produit non pas de votre point de vue, mais plutôt du point de vue de votre client potentiel, vous obtiendrez un plus fort, un plus grand pouvoir de vente. Votre accroche sera encore plus irrésistible, carrément magnétique !

Bien sûr, il n’est possible de connaître l’avantage principal de votre produit du point de vue du client que si l’on fait bien son étude de marché; et pour que les choses soient davantage claires pour vous, cet avantage principal de votre produit du point de vue de votre client, c’est ce que d’autres appelleraient le bénéfice ou encore l’avantage de l’avantage !

  • Les avantages secondaires de votre produit (bien ou prestation de services) numérique ou tangible 

Tout ce que nous avons dit sur l’avantage principal du produit de votre point de vue, et l’avantage principal du produit du point de vue du client est également valable ici. La seule différence réside dans le fait qu’il y a un avantage principal et des avantages secondaires

  • Le besoin principal et les besoins secondaires, le rêve (désir) principal et les rêves (désirs) secondaires

Il en est de même du besoin principal et des besoins secondaires, du rêve (désir) principal et des rêves (désirs) secondaires de votre prospect (client potentiel).

Par exemple, si votre cliente veut vous acheter ce savon, ce n’est pas simplement parce qu’elle rêve d’une peau plus douce. C’est également peut-être parce que cette peau douce suscitera le regard d’admiration et d’envie de son homme.

Aux yeux de la cliente X, avoir une peau plus douce constituera le rêve principal, le désir principal. Susciter le regard d’admiration et d’envie de son homme sera le rêve secondaire, le désir secondaire. Chez la cliente Y, ce sera peut-être le contraire !

  • Les preuves

Quant aux preuves, retenons que ce qui prouve les avantages du produit de votre point de vue, ce sont ses caractéristiques et fonctionnalités. Mais la preuve que les vrais problèmes de votre client seront résolus, ses vrais besoins satisfaits et ses vrais rêves réalisés, ce sont justement lesdits avantages du produit de votre point de vue.

Pour illustrer cela, prenons l’exemple d’une voiture qui roule vite :

Voici l’avantage principal de cette voiture du point de vue du vendeur : elle démarre en trombe et atteint facilement les 200 kilomètres à l’heure. Elle est une véritable fusée !!

Voici les caractéristiques qui justifient cet avantage principal : c’est parce qu’un moteur de jet privé a été installé en lieu et place d’un moteur normal.

Le vrai problème, le vrai besoin, le vrai rêve et donc le vrai avantage à vendre au client : ressentir la liberté et la puissance, vibrer de plaisir et d’orgueil en remarquant sur la voie les regards envieux et béats d’admiration des autres, épater cette femme à qui il fait la cour, etc.

Si vous désirez apprendre à découvrir les vrais problèmes, besoins et rêves de vos clients, lisez Copywriting : 6 clés pour construire une offre irrésistible 

  • Les questions « 8, 9, et 10»

Les questions “8, 9, et 10” permettent de découvrir à l’avance les objections du client afin d’en tenir compte dans votre texte de vente, voire dans la conception de votre produit (bien ou service). Des techniques d’étude de marché existent pour cela. Continuez à nous suivre, et vous les découvrirez.

  • Les autres questions à compter de la « 11»

Les autres questions à compter de la “11” permettent de savoir réellement pourquoi votre client a acheté, si des clients ont déjà acheté votre produit bien sûr. Vous pourrez alors vous en servir pour améliorer vos lettres de vente ou tous autres types de textes de vente.

Si aucun client n’a jamais acheté votre produit, vous pouvez l’offrir à des amis (dont les profils collent, le plus possible, avec ceux de vos futurs clients) et leur demander de rester objectifs dans leurs réponses à ces questions.

Voilà donc les questions auxquelles il vous faut répondre pour maîtriser votre produit (bien ou prestation de services) numérique ou tangible; et vous n’aurez aucun mal à le faire si vous aviez auparavant pris la peine d’étudier votre marché. Heureusement, il n’est pas trop tard pour le faire! 🙂

Si vous répondez correctement à ces questions, vous n’aurez aucun mal à déterminer quoi dire dans votre accroche juste après avoir employé l’un des types d’accroches irrésistibles. Un exemple pour que ça soit clair?

Reprenons l’un des exemples ci-dessus, et supposons que le rêve, le désir principal de votre cliente, c’est d’avoir une peau plus douce.

Une fois que vous savez cela, il vous sera facile de prendre l’un des grands types d’accroches irrésistibles, et de le faire suivre du rêve principal, du désir principal de votre cliente. Démonstration avec l’accroche irrésistible de type “Enfin!” :

Enfin! Votre peau beaucoup plus douce, aussi douce que celle d’un bébé d’ici 3 mois sans avoir besoin de vous ruiner !

Bien sûr, pour vous permettre de saisir d’un coup l’idée, j’ai simplifié les choses en ne tenant compte que du rêve, du désir principal de la cliente dans l’exemple donné. Vous, il vous faudra tenir compte de tout ou de la majeure partie des réponses aux 16 questions !

Par ailleurs,  l’accroche ” Enfin! Votre peau beaucoup plus douce, aussi douce que celle d’un bébé d’ici 3 mois sans avoir besoin de vous ruiner !” ne serait pas complète et pourrait même échouer si vous ne tenez pas compte de la concurrence.

Voilà pourquoi il vous faut la 2e étape !

Accroches irrésistibles, 2e étape pour les adapter à vos produits : maîtriser les produits de vos concurrents

Maîtriser les produits des concurrents est indispensable  si vous voulez adapter efficacement les accroches irrésistibles ou hypnotiques des maîtres copywriters à vos produits. Pourquoi ?

Parce que si votre prospect lit votre texte de vente et finit par se dire: ” Ce produit est similaire à l’autre que j’ai payé ou rejeté” , vous comprenez bien qu’il ne va pas acheter. Ou du moins, vous diminuez de beaucoup les chances qu’il achète votre produit (bien ou prestation de services) tangible ou numérique.

Pour que ça soit davantage plus clair, reprenons l’exemple de l’accroche ” Enfin! Votre peau beaucoup plus douce, aussi douce que celle d’un bébé d’ici 3 mois sans avoir besoin de vous ruiner ! “.

Si des femmes étaient déjà tombées sur une accroche concurrente similaire et n’avaient pas acheté le produit dudit concurrent, pourquoi achèteraient-elles le vôtre qui leur semble tout aussi similaire vu votre accroche publicitaire?

Si votre prospecte (cliente potentielle) était déjà tombée sur une accroche concurrente similaire et avait déjà acheté le produit dudit concurrent, pourquoi rachèterait-elle le vôtre? Qu’elle ait été déçue ou satisfaite par le produit du concurrent, il y a peu de chances qu’elle achète le vôtre avec cette même accroche.

Si elle avait été déçue par le produit du concurrent, lorsqu’elle verra la même accroche chez vous, elle se dira que vous vendez certainement le même produit décevant ou quelque chose de similaire alors !

Si elle avait été satisfaite par le produit du concurrent, lorsqu’elle verra la même accroche chez vous, elle se dira que vous vendez la même chose, et qu’elle n’a plus besoin d’acheter chez vous, vu que le produit du concurrent lui a déjà apporté la satisfaction promise. Est-ce tout? Non!

Elle pensera également qu’il ne faut pas qu’elle prenne le risque d’essayer votre produit et de gâcher sa peau alors qu’elle a déjà la certitude que le produit du concurrent fonctionne, et fonctionne sans aucun risque pour elle.

Dans le cas d’espèce, le rêve principal de votre cliente, son désir principal n’est pas mort. Car elle ne refuse pas l’idée d’avoir une peau encore plus douce (avez-vous déjà vu une femme qui refuse d’être encore plus belle?) :). Mais pour les raisons citées ci-dessus, elle ne réagira plus à cette accroche si vous reproduisez exactement la même. 

Ce qu’il vous faut dans le cas d’espèce, c’est de changer d’accroche. C’est par exemple de montrer à votre cliente potentielle, dans votre accroche, que votre produit à vous est supérieur et lui donnera une peau encore plus douce (par exemple, une peau aussi douce que celle d’un bébé tout  NOUVEAU-NE) et un teint encore plus beau, encore plus éclatant !

Voilà, vous venez de saisir l’importance de tenir compte des produits concurrents et de la communication qu’ils font autour desdits produits grâce à leurs textes de vente, textes de vente qui démarrent par l’accroche.

Vous venez de saisir l’importance d’en tenir compte pour adapter les grands types d’accroches irrésistibles à votre produit, à votre cas !

Résumons autrement ce que je viens de vous dire:

Maîtriser les produits de vos concurrents va vous permettre de savoir comment créer un produit différent; et si ce produit répond aux attentes (il doit y répondre) de vos prospects, vous aurez ainsi développé ce qu’on appelle un avantage concurrentiel ou encore un argument unique de vente.

Si vous créez un produit différent et désiré par vos prospects (clients potentiels), vous pourrez construire votre accroche là-dessus en vous servant des grands types d’accroches irrésistibles ! Vous pourrez ensuite construire tout le reste de votre texte de vente autour !

Voici deux astuces marketing pour bien maîtriser les produits de vos concurrents :

  1. Analysez leurs textes de vente (page de vente, vidéo de vente, mails, spots, brochures, etc)

Voyez les avantages qu’ils offrent, les contenus qu’ils promettent, les formes sous lesquelles se présentent leurs produits, leurs bonus, leurs prix, les facilités et moyens de paiement qu’ils proposent, leurs mots-clés, leurs garanties, etc.

  1. Achetez leurs produits et utilisez-les

De nombreuses publicités vous vendent du rêve. Si vous le pouvez, achetez les produits de vos concurrents et utilisez-les. Vous découvrirez alors quels en sont réellement les points forts et les points faibles. Vous pourrez ensuite positionner vos produits en conséquence.

Voilà, vous savez désormais que si vous comptez vraiment écrire des accroches irrésistibles, hypnotiques, il est capital que vous maîtrisiez les produits de vos concurrents.

Et si vous tenez compte des informations ainsi récoltées sur lesdits concurrents, vos accroches irrésistibles, hypnotiques capteront encore plus instantanément l’attention. Car elles iront dans le sens désiré par votre client, et négligé par vos concurrents.

Passons à présent à la 3e et dernière étape !

3e étape : appliquez les sous-étapes spécifiques à chacune des 5 accroches irrésistibles

 Si vous êtes à cette 3e étape, c’est que vous avez déjà fait votre étude de marché et savez ce que vos clients potentiels veulent ou ont besoin d’acheter.

De plus, vous maîtrisez votre produit ainsi que des éléments comme les avantages dudit produit du point de vue du client, les rêves ou désirs du client, etc. 

Vous avez également décortiqué les produits concurrents, en connaissez les forces et faiblesses, les avantages et les limites.

Muni de toutes ces informations, vous savez maintenant ce qu’il faut dire dans votre accroche. Vous savez comment positionner votre offre, votre produit dans votre accroche commerciale ou publicitaire. Vous savez ce qu’il vous faut dire!

C’est le moment de vous servir d’un des types d’accroches irrésistibles et de le faire suivre de ce qu’il vous faut dire, exactement comme dans l’exemple Enfin! Votre peau beaucoup plus douce, aussi douce que celle d’un bébé d’ici 3 mois sans avoir besoin de vous ruiner ! “.

En guise de rappel, voici 5 de ces types d’accroches irrésistibles :

  • L’accroche irrésistible du type « Nouvelles »

Pour rappel, l’accroche irrésistible du type « Nouvelles » est une accroche sensationnelle qui n’évoque pas un produit à acheter.

Par définition, le sensationnel est un événement extraordinaire lié à quelque chose ou à quelqu’un que votre cible connaît.

Si je vous dis tout de suite : « Enfin ! L’entrepreneur milliardaire Warren Buffett vous dévoile les secrets de sa fortune », vous comprenez bien qu’il s’agit d’un titre sensationnel pour tous les entrepreneurs qui rêvent de faire fortune.

Pour construire une accroche irrésistible, hypnotique du type « Nouvelles », posez-vous la question suivante :

« Qu’y a-t-il de sensationnel dans mon produit ? »

Si vous ne trouvez pas, demandez-vous alors ce qui distingue votre produit de ceux de vos concurrents, ou bien encore trouvez ce qu’il y a de sensationnel dans les témoignages que vous avez reçus.

Si vous ne trouvez toujours rien, il ne vous reste plus qu’à lier votre texte de vente (page de vente, vidéo de vente, courrier commercial papier, spot, etc ) à une information sensationnelle.

C’est ce qu’a fait le maître copywriter Robert Collier lorsqu’il a vendu des HYDRAUGERS de 2500 dollars/pièce avec l’accroche irrésistible « Quand des millions de dollars ont été vraiment jetés dans un caniveau ».

Pour y parvenir à votre tour, posez-vous la question de savoir quel point commun il existe entre votre produit et les informations sensationnelles qui sont révélées chaque jour dans la presse.

  • L’accroche irrésistible du type « comment »

Ce type d’accroches irrésistibles est très facile à construire. Démarrez simplement votre titre par le mot « Comment ». C’est tout !

  • L’accroche irrésistible du type « Interpellation »

Ce type d’accroches irrésistibles est également très facile à construire une fois que vous savez qui est votre cible. Comment procéder ?

Listez tout d’abord tous les profils qui vont être intéressés à coup sûr par votre produit, puis, interpellez-les au début de votre texte de vente. Exemple: Aux femmes enceintes qui… .

  • L’accroche irrésistible du type « Enfin »

Là encore c’est simple, commencez votre accroche irrésistible par le mot “Enfin”.

Mais attention, veillez toujours à ne pas faire suivre votre « Enfin ! » d’un produit préhistorique ou d’une méthode déjà galvaudée. Sinon vous perdrez votre crédibilité.

Assurez-vous donc de proposer un produit neuf ou une nouvelle méthode.

  • L’accroche irrésistible du type « Qui d’autre… ? »

Ici encore, commencez simplement votre accroche irrésistible par les mots « Qui d’autre… ? ».

Mais veillez toujours à n’utiliser ce type d’accroches irrésistibles que quand vous avez au moins 3 à 5 témoignages dont au moins un de bien fait.

Pour avoir davantage de détails sur chaque type d’accroche irrésistible, relisez donc l’article 5 accroches irrésistibles pour capter instantanément l’attentionCet article est d’autant plus important à lire qu’il vous démontre pourquoi ce serait une grave erreur de vous contenter de démarrer votre accroche publicitaire par l’un des 5 types d’accroches irrésistibles.

Voilà, servez-vous donc de ces 3 étapes pour construire des accroches irrésistibles, hypnotiques et capter vite, à coup sûr l’attention de votre cible. Mais n’oubliez pas de lire et d’appliquer les enseignements de l’article Lettre de vente : 3 sous-accroches publicitaires et 3 connecteurs pour donner envie de vous lire jusqu’au bout

Une précision importante pour finir : sachez que vous trouverez ces 5 types d’accroches irrésistibles de maîtres copywriters ainsi que d’innombrables autres – toutes combinées avec plusieurs éléments qui en renforcent le caractère irrésistible, hypnotique – dans les 310 accroches irrésistibles de maîtres copywriters et leurs modèles prêts-à-l’emploi.

Maintenant, si vous voulez plus que les accroches irrésistibles, si vous voulez tout l’arsenal de puissants outils de copywriting afin d’écrire des textes de vente performants, téléchargez La Boîte à Outils du Copywriter.

Voilà, cet article est à présent terminé. Si vous avez une question ou une préoccupation relative à cet article, aux accroches irrésistibles ou au copywriting (rédaction publicitaire et commerciale) en général, partagez-la avec nous ci-dessous.

Et si vous avez aimé cet article, merci de le partager avec vos proches responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, directeurs commerciaux ou commerciaux, copywriters pro et passionnés de copywriting… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques/ tangibles à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré.

8 commentaires

  • Normand dit :

    Bonjour David,

    Merci de me faire découvrir le copywriting

    Je m’intéressent d’avantage a la communication
    avec mes prospects sur ma liste.

    Mais vous parlez de page de vente est-ce que tout ce
    que vous nous enseigner peut servir également
    à l’envoi de message à nos liste !

    Merci!
    dans l’attente de votre réponse!

    • Bonjour,
      Le copywriting ne se limite pas à un support de vente, on s’en sert dans les articles de blog, dans les communications par email, dans tout contenu destiné à convaincre, vendre, etc…
      A bientôt,
      David

  • Tarik HANNANE dit :

    Bonjour à vous deux,
    Quand aurons-nous les résultats de votre concours ?
    Amicalement,
    Tarik HANNANE
    Tarik HANNANE Articles récents…01-Délivrabilité : ne parlons pas technique…My Profile

  • Tarik HANNANE dit :

    Bonjour Ulrich,

    J’essayais de vous répondre mais apparemment, il semble que votre thème ait un problème.
    Pour écrire un commentaire, ca va. Vous avez répondu à mon commentaire et je voulais donc vous en remercier mais impossible d’avoir le curseur pour écrire dans l’éditeur comme le montre cette capture d’écran : http://screencast.com/t/QDH2nbWS
    Pourtant, j’ai essayé sur Safari, Firefox et Chrome.
    Amicalement,
    Tarik

  • Tarik HANNANE dit :

    Bonjour l’équipe,
    Ah, l’enthousiasme et la passion.
    C’est vrai qu’avant de se poser des questions sur la maîtrise (ou non) de son produit, il est judicieux de se poser la seule question qui vaille : suis-je enthousiaste par rapport à mon produit.

    Vous avez dit un mot qui, pour moi, est vraiment magique : vous parlez de levier émotionnel.
    C’est là, à mon humble avis, le secret.
    On n’achète pas parce que ca nous rend service (ou très peu). La première motivation d’achat est émotionnelle.

    Ce n’est qu’après avoir acheté que le client va se donner des “raisons” de l’avoir fait.
    J’ai tenté beaucoup de choses, mais je dois reconnaître que le levier émotionnel est le plus fort des leviers pour pousser à l’achat.
    Qu’en pensez-vous ?
    Tarik

    • Salut Tarik,

      Les gens achètent par émotion et justifient leurs achats par la raison.

      Le levier émotionnel est toujours le plus puissant. Une fois que vous l’avez mis en valeur dans votre texte de vente et avez suscité chez le prospect l’état émotionnel correspondant, il désire si fort le produit que de nombreux obstacles à l’achat ne comptent plus tout à coup à ses yeux en ce moment précis-là. Encore, faut-il pour permettre au prospect de se libérer totalement au niveau émotionnel justifier ce que vous dites pour éveiller ses émotions!

      Pouvez-vous partager avec nous une expérience vécue dans ce domaine?

      Bien amicalement,

      Ulrich

      • Tarik HANNANE dit :

        Bonjour,
        Oui, mon achat du dernier iPhone 5 que j’ai acheté sur le budget de mon couple. Le temps de rentrer à la maison et j’ai trouvé des raisons “raisonnables” pour justifier mon achat alors que c’était vraiment un coup de coeur.
        Bon, il faut dire aussi qu’au niveau de mon épouse, c’est assez mal passé, mais je suis sûr que ca aurait pire si je n’avais pas trouvé de raisons valables à mettre en avant 😉
        Amicalement,
        Tarik HANNANE
        Tarik HANNANE Articles récents…Finalement, le choix s’impose de lui-même…My Profile

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.