Copywriter après avoir failli porter la soutane : le parcours de Robert Collier

Devenir un bon copywriter (rédacteur publicitaire et commercial, concepteur-rédacteur) n’est pas l’apanage de quelques personnes. Quelle que soit votre profession actuelle, vous pouvez écrire des textes de vente qui décrochent des milliers, voire des millions de commandes. Il suffit de disposer des bonnes méthodes et outils, et de les utiliser.

Robert Collier était destiné à devenir prêtre. Mais sa passion pour la lecture lui fit découvrir le copywriting (rédaction publicitaire et commerciale, conception-rédaction). Et c’est ainsi qu’il devint l’un des meilleurs copywriters de tous les temps, un maître. Voici tous les détails sur son parcours qui, à coup sûr, vous inspirera.

 
L’enfance et la jeunesse du copywriter Robert Collier

Le maître copywriter Robert Collier a vu le jour le 19 avril 1885 à St Louis, une ville de l’État du Missouri aux États-Unis. Alors qu’il n’était encore qu’un enfant, il perdit de manière tragique sa mère Mary Ferguson. Son père, John Collier, était très absent pour des raisons professionnelles. Il travaillait comme correspondant à l’étranger pour Collier’s Magazine, un magazine créé par son oncle Peter F. Collier.

Robert Collier reçut une éducation stricte et religieuse dans un séminaire. Il était alors destiné à devenir prêtre. Mais quelques mois avant sa prononciation de vœux, il critiqua un membre du clergé et fut obligé de quitter le centre. Cette séparation fut pour lui le début d’une aventure palpitante.

Il se rendit dans la Virginie-Occidentale pour essayer d’y gagner sa vie. Il y décrocha un poste d’ingénieur des mines et travailla pendant plusieurs années dans ce domaine. Ce boulot lui permit d’aborder la vie avec beaucoup plus d’humilité et de comprendre l’humanité.


D’une passion pour la lecture au copywriting

Robert Collier était un passionné de lecture. Il lisait tous les documents qui lui tombaient sous la main. Il s’enfermait pendant ses heures de pause dans le bureau de la société minière pour dévorer tous les bouquins qui s’y trouvaient.

Mais ceux liés à la correspondance commerciale et à la publicité l’intéressaient particulièrement. Il passait beaucoup de temps à les étudier, car il avait une passion pour ce domaine qui, plus tard, deviendra son gagne-pain. Ces ouvrages lui permirent surtout d’acquérir les bases de la rédaction publicitaire et commerciale.

Après 8 ans de travail dans le secteur des mines, Robert Collier décida de se rendre à New York pour tenter sa chance dans le domaine de la publicité. Il se fit embaucher dans la société PF Collier Publishing Company au sein du service de publicité. C’était pour lui l’environnement idéal pour appliquer les notions qu’il avait passé huit ans à étudier, et pour développer sa passion.

Il eut surtout la possibilité d’apprendre à l’école de grands noms du copywriting (rédaction commerciale et publicitaire) tels que Bruce Barton et Fred Stone.

Grâce à leur encadrement, le jeune copywriter d’alors fit sensation. Il développa plusieurs stratégies et techniques de copywriting, les utilisa dans ses textes de vente, et mit régulièrement des montagnes d’argent dans la poche des clients. 

Par exemple, il vendit, grâce à ses lettres de vente, des milliers et des milliers de livres de la collection de Harvard Classics. Est-ce tout ? Non !

Robert Collier réussit également à vendre pour plus de deux millions de dollars les histoires de O. Henry, toute une étagère de livres du Dr Elliot et plus de 70.000 livres sur l’histoire de la guerre mondiale. Une belle carrière de copywriter venait ainsi de s’ouvrir pour Robert Collier.


Un copywriter à succès

Après ses premiers succès au sein de la société PF Collier Publishing Company, le copywriter Robert Collier se lança dans une idée qu’il couvait depuis plusieurs années : écrire une série de livres sur le développement personnel et la psychologie pratique.

Il travailla donc jour et nuit pendant plusieurs semaines sur ladite série. Le résultat fut SECRET OF THE AGES. 6 mois après son lancement, Robert Collier reçut: plus d’un million de dollars de commandes. Il reçut même des milliers de lettres de félicitations de la part de personnes qui en avaient appliqué les conseils et en avaient été satisfaites.

Il s’en est suivi plusieurs autres ouvrages à succès tels que :

  • The Secret Of Power
  • The Life Magnet ;
  • The God In You ;
  • Riches Within Your Reach
  • The Law Of The Higher Potential

Les livres du maître copywriter Robert Collier ont changé la vie de millions de personnes à travers le monde, et continuent de le faire. Mais ce succès n’est pas uniquement dû à ses talents d’écrivain. Ses compétences en rédaction publicitaire et commerciale représentaient son principal atout.

Il les utilisait judicieusement à travers sa stratégie publicitaire. Il racontait souvent une histoire hypnotique autour de chaque livre pour toucher les motivations profondes de sa cible. Chaque lettre de vente de Robert Collier était « mortelle ».

Il rédigea également des lettres de vente à succès qui déclenchèrent d’innombrables ventes d’imperméables, de machines à engrais, de cravates, de pneus, de charbons, d’actions en bourse, etc, et même de trains !

« Voulez-vous me faire une faveur ? » est l’une de ses lettres de vente les plus célèbres.

Le concept, la stratégie, derrière ladite lettre, fut si efficace qu’il l’utilisa à de nombreuses reprises sur des produits qui n’avaient rien  à voir les uns avec les autres. Aujourd’hui encore, cette lettre reste un classique en copywriting.

En 1934, il sort « Les Lettres de Vente de Robert Collier », un ouvrage qui dévoile ses différents secrets de copywriting. Les idées présentées dans ce livre ont aidé des milliers de copywriters à travers le monde à vendre de nombreux produits.

Voici l’un des conseils qu’on y retrouve : 


 Peu importe le produit ou le service sur lequel vous écrivez un texte de vente, commencez à vous mettre à la place de votre client potentiel. Pensez à toutes les propriétés que vous pouvez éventuellement désirer dans un tel produit ou service. Pensez à tout ce que vous aimeriez avoir, à tout ce que vous aimeriez y trouver. Faites-le avec les détails, puis écrivez une lettre qui souligne chaque point souhaitable. 

Si vous désirez découvrir d’autres leçons du même calibre, lisez donc l’article Textes de vente plus performants : 3 conseils de maîtres copywriters.

Le parcours du maître copywriter Robert Collier, comme celui de David Ogilvy, confirme une fois de plus que le copywriting est un domaine où tout le monde peut exceller. Tout le monde peut y exceller, à condition d’utiliser les bonnes méthodes et  les bons outils. À ce propos, voici 7 habitudes pour devenir copywriter pro même si vous débutez.

Et si vous vous demandez ce qu’est un copywriter et quels sont les divers domaines où il peut vous être utile, lisez donc l’article Copywriter : définition et domaines d’action

Voilà, quelles leçons retenez-vous de l’histoire de cette icône du copywriting (rédaction publicitaire et commerciale, conception-rédaction) ? Merci de les partager avec nous ci-dessous.

Et si cet article vous a apporté quelque chose, merci de le partager avec vos proches que ça pourrait aider ou de le liker si vous préférez. Ça motive beaucoup à en écrire d’autres pour vous. 🙂

Par ailleurs,  voulez-vous des articles d’un tel niveau de qualité pour votre propre blog, sur votre propre thématique? Bénéficiez donc de notre service de rédaction d’articles web de qualité, uniques, et optimisés pour le référencement naturel .

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.