Copywriting hypnotique: déplacer l’esprit du client d’une pensée vers une autre

Un principe cher au copywriting hypnotique, c’est de déplacer l’esprit du client d’une pensée défavorable vers celle qui vous est favorable. De cette façon, on l’amène à penser dans le sens que l’on désire, dans le sens qui va le conduire à l’achat !

Et même si vous n’êtes pas directeur marketing hors pair, responsable commercial de génie, maître copywriter ou copywriter pro, c’est facile, très facile à faire quand vous disposez du bon outil de copywriting.

Laissez-nous vous expliquer tout cela juste ci-dessous ! 🙂

Copywriting hypnotique : directeur marketing ou pas, voici un exemple de pensée qui vous est défavorable

Vous voulez rendre votre copywriting (rédaction publicitaire et commerciale) hypnotique parce que vous avez quelque chose à vendre? Même si vous n’êtes pas copywriter pro, commerçant(e) chevronné(e), responsable commercial ou directeur marketing hors pair ?

Si oui, jetez un coup d’œil sur l’accroche publicitaire d’un texte de vente écrit par le maître copywriter Eugene Schwartz pour vendre un livre sur les finances et les investissements :

En voici la traduction en français pour vous si vous avez un peu de mal avec l’anglais :

Avez-vous le courage de gagner un demi-million de dollars par an ?

En lisant cette accroche, avez-vous perçu la pensée qui aurait pu être défavorable au maître copywriter Eugene Schwartz- et au client qui lui a confié la rédaction de ce texte de vente– si Eugene ne s’était pas servi du bon outil de copywriting ?

Non ?

Lisez donc cette accroche publicitaire-ci :

Comment gagner un demi-million de dollars par an !

À la lecture de cette accroche, la plupart des gens vont se dire quelque chose comme ceci :

« Ah, moi, je ne peux pas gagner un demi-million de dollars par an inh« 

Plusieurs vont même en rigoler: « C’est ça, c’est ça, encore un attrape-nigaud ! 🙂 »

Certes, plusieurs autres (les ambitieux et ceux qui ne sont pas loin de gagner un tel montant par exemple) vont s’en croire capables. Mais la plupart des gens s’en sentiront incapables !

Et parce qu’ils s’en sentiront incapables, ils ne liront pas le reste du texte de vente. Ils s’en détourneront et n’achèteront pas ! Et ce n’est pas vraiment grave si…

Ce n’est pas vraiment grave si votre cible de prospects, c’est justement les ambitieux et ceux qui ne sont pas loin de gagner un tel montant. Ils ne sont pas les plus nombreux certes. Mais si vous avez fixé votre prix en conséquence, ce n’est vraiment pas grave !!! En revanche?

En revanche, si votre cible est assez large, est constituée par une masse importante de personnes, et que votre produit coûte moins de 6 dollars (comme celui vendu dans ce texte de vente de Gene Schwartz), vous allez faire faillite !

Oui, vous avez là encore un exemple parfait de ce qu’il vous faut :

  • étudier votre marché afin d’identifier, de connaître et de maîtriser votre avatar client, votre client idéal;
  • maîtriser de plus en plus la psychologie humaine. Encore une nouvelle fois, ce n’est pas pour rien que le maître copywriter Claude Hopkins a dit à ce sujet:

« L’une des compétences basiques du rédacteur de textes de vente est la compréhension de la psychologie humaine. Plus il est psychologue et meilleur il est. Il faut qu’il sache que certains effets conduisent à des réactions particulières. Il doit se servir de cette connaissance pour accroître ses résultats et s’éviter de nombreuses erreurs »

Claude C. Hopkins, La Publicité Scientifique

Donc, si les prospects d’Eugene Schwartz avaient pensé: « Ah, moi, je ne suis pas capable de gagner un tel montant par an« , cette pensée défavorable aurait été fatale aux ventes de ce livre sur les finances et les investissements !

Voilà pourquoi le maître copywriter Eugene Schwartz s’est servi de cette astuce, de cette technique, de cet outil de copywriting hypnotique !

Rédaction commerciale et publicitaire hypnotique: l’astuce, la technique, l’outil utilisé pour déplacer l’esprit du client vers une pensée favorable

Directeur marketing, responsable commercial, copywriter ou pas, l’astuce de copywriting hypnotique utilisée pour déplacer l’esprit du client potentiel d’une pensée défavorable vers une pensée favorable, c’est celle-ci :

Challenger, défier le prospect (client potentiel) ! De manière respectueuse bien sûr!!! 🙂

C’est ce qu’a fait le maître copywriter Eugene Schwartz lorsqu’il a écrit: « Avez-vous le courage de gagner…? ».

En écrivant cela, il a lancé un défi à son prospect. Ce dernier s’est senti piqué au vif. Son ego en a pris un petit coup, et il a voulu prouver à l’auteur du texte, mais surtout se prouver à lui-même qu’il est quelqu’un de courageux :

« Quoi, penserait-on que je sois lâche à ce point? Bien sûr que j’en ai le courage !« 

La conséquence, c’est qu’il a lu, qu’ils ont lu la suite de ce texte de vente, mettant ainsi des millions dans la poche du vendeur !

La technique de copywriting hypnotique derrière cette astuce, c’est de poser la question qui challenge respectueusement le prospect et de la faire suivre du bénéfice/de l’avantage offert au prospect.

C’est cette technique de copywriting qui a été traduite en mots pour donner naissance à l’outil de copywriting.

Cet outil de copywriting hypnotique, c’est bien sûr cette accroche publicitaire structurée de façon hypnotique:

Avez-vous le courage de+ verbe + bénéfice/avantage offert au prospect+ point d’interrogation

Il s’agit, bien sûr, du 134e outil de copywriting hypnotique que vous allez trouver dans La Boîte à Outils du Copywriter Version complète à la page 81 !

Des outils de copywriting hypnotique comme ceux-là (classés par catégories : des accroches aux post-scriptum), vous en avez plus de 1001 dans La Boîte à Outils du Copywriter Version Complète et 142 dans La Boîte à Outils du Copywriter Version Light, chaque outil étant accompagné de modèles et variantes prêts-à-l’emploi !

Mais dites, voulez-vous voir d’autres exemples de la façon de déplacer l’esprit du prospect d’une pensée défavorable vers une autre favorable, vers une autre qui le met sur le chemin devant le conduire à l’achat de votre produit ?

Découvrez donc les 4 astuces copywriting décrites vers la fin de l’article Copywriting: des mots, des images, des émotions, des ventes. Vous y verrez comment le maître copywriter Eugene Schwartz a déplacé la pensée du prospect de « Est-ce que ce produit contre la cigarette va réellement marcher » à « En combien de temps il va marcher« ? 🙂

Voilà, cet article-ci est à présent terminé. Avez-vous des questions ou préoccupations ? Si oui, merci de les poser dans la zone réservée ci-dessous aux commentaires !

Et si vous avez aimé cet article ou s’il vous a apporté quelque chose, merci de le partager avec vos proches directeurs marketing, commerçants, responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, responsables commerciaux ou directeurs commerciaux, copywriters pro, et passionnés de copywriting (rédaction commerciale et publicitaire)… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques ou tangibles, web ou hors web à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

1 commentaire

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.