Copywriting et marketing: 2 dangers qui nous guettent tous !

En copywriting (rédaction commerciale-publicitaire) et marketing, il y a 2 dangers qui nous guettent tous. Même si nous sommes directeurs marketing hors pair, responsables commerciaux de génie, maîtres copywriters ou commerçant(s) ultra-compétents !

Les voici tous deux ainsi que la bonne façon de les éviter :

Copywriting et marketing: responsable commercial de génie ou pas, voici le 1er danger qui nous guette tous, et comment l’éviter !

En copywriting et marketing, voici le 1er danger qui nous guette tous, peu importe que nous soyons directeurs marketing hors pair, responsables commerciaux de génie, maîtres copywriters ou commerçant(s) ultra-compétents :

Négliger les conclusions et résultats de notre étude de marché ou les interpréter dans le sens qui nous arrange

Vous voyez, nous avons beaucoup insisté, sur ce blog, sur le caractère indispensable de l’étude de marché. Nous l’avons fait à travers des articles tels que :

Mais une fois votre étude de marché faite, il se peut que vous vous retrouviez avec des résultats et conclusions qui :

  • blessent votre ego;
  • faussent vos croyances et opinions les plus profondes;
  • sont contraires à vos envies à vous;
  • vous obligent à repenser toute votre stratégie marketing et parfois même tout votre business;
  • nécessitent que vous repreniez les choses à zéro: la création de votre produit par exemple;
  • nécessitent que vous mobilisiez, à nouveau, du financement;
  • etc.

Bref, pour résumer, il se peut que les conclusions et résultats de votre étude de marché nécessitent que vous fassiez des efforts monstrueux, herculéens pour offrir aux clients ce qu’ils veulent, désirent ou ont besoin d’acheter !

C’est en ce moment-là que le danger vous guette. Parce que c’est en ce moment-là qu’il est facile d’ignorer lesdits résultats et conclusions, et de continuer comme si de rien n’était; et c’est ce moment-là qui va conduire votre business si vous ne redressez pas rapidement le tir ! Souvenez-vous de ce qui est arrivé à la grande Chrysler et qui a été dévoilé dans l’article Copywriting : suivez ces conseils pour construire une offre irrésistible.

Souvenez-vous également des amères expériences commerciales et financières vécues par le constructeur automobile et milliardaire Henry Ford lorsque son marché voulait des voitures de couleurs autres que la noire et qu’il a dit :

« Tout client peut avoir une voiture peinte à la couleur qu’il souhaite, à condition qu’elle soit noire. »

Pensez-vous qu’il ait maintenu, pendant longtemps, cette position, ce positionnement par plaisir? Non, il l’a fait parce qu’il voyait comment cela allait chambouler toute sa chaîne de production, et l’amener à faire d’énormes investissements financiers et matériels ! Mais ça, son marché s’en foutait, et il a bien eu le temps ainsi que la peine de le constater !!!

C’est cette vérité qui a fait dire au maître copywriter David Ogilvy :

« « Les publicitaires qui méprisent la recherche sont aussi dangereux que les généraux qui ne savent pas décoder les signaux ennemis ».« 

Au moins Henry Ford, lui, se rendait compte que son marché voulait autre chose. Il y a pire, même si au final les conséquences sont les mêmes !!!

Il y a celles et ceux qui essaient de ramener -mentalement et émotionnellement- les résultats et conclusions de leur étude de marché à ce qu’ils pensaient avant de la mener. Autrement dit?

Autrement dit, par des torsions et contorsions mentales, ils essaient de faire un lien entre ce qu’ils pensaient déjà et les conclusions/résultats réels mais tout à faits différents de leur étude de marché. Ils essaient de se convaincre de ce qu’ils ont raison, et finissent par y arriver ! À leurs plus grands regrets quelque temps plus tard !

Mais dites, voulez-vous découvrir d’autres conseils du fameux maître copywriter David Ogilvy ? Si oui, lisez l’article Copywriting : 25 puissants conseils du maître copywriter David Ogilvy.

Revenons, à présent, à nos moutons: faites donc très attention à ce 1er danger qui nous guette tous ! Comment l’éviter?

Il suffit de mettre en place un dispositif marketing/commercial pour commencer à écouter et continuer d’écouter votre marché, puis de rectifier votre business en conséquence. Même si c’est pénible au départ ! Parce que même si c’est pénible au départ, c’est cela qui va permettre à votre entreprise de croître encore et encore au fil du temps !

Vous pouvez le faire à travers la mise en place, par exemple, d’un panel de consommateurs !

Passons au 2e danger qui nous guette tous !!!

Marketing et rédaction commerciale-publicitaire: maître copywriter ou pas, voici le 2e danger qui nous guette tous, et comment l’éviter !

En marketing et copywriting, le 2e danger qui nous guette tous, peu importe qui nous soyons, c’est celui-ci:

« Interpréter obligatoirement à la lettre les résultats et conclusions de notre étude de marché ! »

Bizarre, n’est-ce pas, que je vous dise de ne pas interpréter obligatoirement à la lettre les conclusions et résultats de votre étude de marché?

Laissez-nous vous expliquer !

Vous voyez, si vous interprétez, obligatoirement à la lettre, les résultats et conclusions de votre étude de marché, vous risquez de créer un produit (bien ou prestation de services) tangible ou numérique, web ou hors web, qui :

  • ne va pas vraiment satisfaire votre client;
  • ne va pas mieux le satisfaire que les produits créés par vos concurrents.

Pire ?

Pire, interpréter les résultats et conclusions de votre étude de marché de cette manière pourrait vous empêcher de continuer à faire évoluer votre produit de façon à finir par obtenir le produit qui convienne le mieux à votre marché. C’est cela qui a fait dire au maître copywriter David Ogilvy:

« Je remarque une réticence croissante de la part des responsables marketing à se servir de leurs capacités de jugement. Ils se reposent beaucoup trop sur les recherches ; et ils les utilisent comme un soûlard se soutient à l’aide d’un lampadaire au lieu de s’en servir pour s’éclairer. »

Un exemple pour illustrer ?

Si Henry Ford avait demandé à ses clients ce qu’ils voulaient, ces derniers, n’ayant jamais vu ce à quoi ressemblait une voiture, auraient tout simplement dit: « Des chevaux plus rapides et plus confortables« .

Les résultats et conclusions d’une telle étude de marché seraient: « Les clients veulent des chevaux plus rapides et plus confortables ».

Si Henry Ford avait suivi de tels résultats et conclusions à la lettre, il allait orienter ses recherches dans le sens de la génétique et de la biologie, faisant des tests dans le but de rendre les chevaux plus rapides, et plus confortables. Au lieu de cela ?

Au lieu de cela, il a créé et vendu plusieurs millions d’exemplaires de quelque chose de plus rapide et de plus confortable que des chevaux: une voiture !

Et bien lui en a pris. Car des chevaux plus rapides et plus confortables n’auraient jamais surpassé la vitesse et le confort offerts par une voiture ! Comprendre cette vérité l’a rendu milliardaire !!! 🙂

Lisez donc la passionnante histoire d’Henry Ford sur cette page Wikipédia !

À présent, vous vous demandez comment éviter ce 2e danger qui nous guette tous?

C’est tout simplement de prendre les résultats et conclusions de votre étude de marché, de vous demander sans cesse: « Qu’est-ce qui serait mieux pour mon client » et de créer, puis de faire évoluer sans cesse votre produit dans cette direction.

Voilà, cet article « Prise de conscience » est à présent terminé. Avez-vous des questions ou préoccupations ? Si oui, merci de les poser dans la zone réservée ci-dessous aux commentaires !

Et si vous avez aimé cet article ou s’il vous a apporté quelque chose, merci de le partager avec vos proches directeurs marketing, commerçants, responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, responsables commerciaux ou directeurs commerciaux, copywriters pro, et passionnés de copywriting (rédaction commerciale et publicitaire)… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques ou tangibles, web ou hors web à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

4 commentaires

  • VICTORIA dit :

    Bonjour à vous,

    Je vous remercie pour cet article.

    ILest certes important de procéder à une étude de marché sérieuse avant de se lancer.

    Pour reprendre un exemple véridique .Cet exemple est tiré d’une histoire vraie
    L’écrivaine d’Harry Potter a été refusée pour son manuscrit
    A plusieurs reprises, on lui a dit que les livres d’enfants ne se vendaient pas, les maisons d’édition n’en voulait CARREMENT PAS.

    Regardez donc le succès !
    C’est beaucoup plus qu’un livre pour enfants, quand on analyse la structure de ces romans!

    • Bonjour Victoria, 🙂

      Parfaitement d’accord ! 🙂

      Bien amicalement,
      Ulrich, copywriter du duo !

      • TOIDE VICTORIA dit :

        Bonjour à vous,

        Je remarque que votre formation est complète et précise; je peux aisément l’affirmer. Je m’en sens même légitime!

        J’ai parcouru d’autres sites sur le copywriting qui ne m’ont pas satisfaite DU TOUT.
        Cependant, un bémol demeure. Il serait bon de vous spécifier AUSSI ,parce qu’il en faut pour tout le monde!
        Les écrivains, pour leurs ouvrages ont besoin de copywryting adapté aux livres ,autres que du développement personnel ou techniques. L’industrie du livre existe! Les artistes-entrepreneurs demeurent ! Aucun ouvrage de copywriting existe en matière d’ouvrages littéraires tels que les romans,contes etc
        Ne pensez-vous pas qu’il serait temps d’être les PREMIERS
        à le créér.IL n’existe qu’un seul ouvrage sur le marketing du livre d’Olivia RIGAL,cependant ,il est très basique et incomplet! Aucun copywritng(clef de toute réussite commerciale) Un livre d’histoires est UN PRODUIT artistique bien spécifique.

        • Bonjour Victoria, 🙂

          Alors, si je comprends bien le besoin que tu exprimes, c’est celui d’une formation copywriting spécialement créée pour les écrivains de romans, de contes, etc?

          Bien amicalement,
          Ulrich, copywriter du duo !

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.