Copywriting: directeur marketing ou pas, tout doit être bénéfices

Lorsque vous faites du copywriting, que vous soyez directeur marketing, responsable commercial, copywriter ou pas, certaines parties de votre texte de vente vont faire fuir votre client potentiel si vous ne savez pas vous y prendre.

Si votre prospect (client potentiel) fuit, jamais, il n’achètera. S’il n’achète pas, si la majorité de vos clients potentiels n’achètent pas, votre business n’est plus loin de la faillite.

Voilà pourquoi il est impératif de suivre le principe copywriting « Tout doit être bénéfices. Tout doit se transformer en bénéfices dans votre texte de vente, peu en importe le type ! »

Que voulons-nous dire par là? Quelles parties pourraient rebuter votre client potentiel et le faire fuir? Et comment en faire des bénéfices de façon à le pousser plutôt à l’achat?

Lisez cet article pour tout savoir !!!

Copywriting: les parties qui pourraient faire fuir votre client potentiel, que vous soyez directeur marketing, commercial, copywriter ou pas !

Vous faites du copywriting (rédaction commerciale et publicitaire) ou comptez en faire? Peu importe que vous soyez directeur marketing, responsable commercial ou copywriter, voici les parties qui pourraient faire fuir votre client potentiel:

Ce sont toutes les parties qui rappellent à votre client potentiel qu’il va lui falloir sortir de l’argent pour acquérir votre solution: la partie où vous présentez le prix de votre produit, et celle où vous lui présentez votre coupon ou bon de commande !

Dans un texte de vente même bien monté au niveau de l’accroche, des titres de paragraphes, de l’appel à l’action metteur de pression, de la garantie de satisfaction, etc, ce sont souvent ces 2 parties-là qui font fuir le client. Pourquoi?

Tout simplement parce que chaque être humain tient à son argent durement gagné, et n’a aucune envie de s’en débarrasser. Il cherchera donc toutes les raisons de le garder.

Par conséquent, il va développer des sentiments pas très heureux envers tout ce qui lui rappellera qu’il va devoir en sortir. C’est souvent le moment où votre prospect- même lorsque votre produit l’intéresse fortement- a un mouvement mental et émotionnel de recul. Surtout lorsque votre prix est élevé. C’est instinctif, quasi-inconscient. Sauf si vous présentez ces parties-là de façon à les transformer en bénéfices aux yeux de votre client potentiel !

Comment le faire ?Comment les présenter de façon à les transformer en bénéfices aux yeux du client potentiel?

Réponse: en changeant la perception qu’il en a !

Parce que oui, si sa perception à leur endroit change, s’il les perçoit comme des bénéfices, loin de le rebuter, elles le pousseront plutôt à commander votre produit ! Ces parties se transformeront en leviers, en facteurs déclencheurs d’achat ! 🙂

Lisez donc ce qui suit pour le savoir ! 🙂

Rédaction publicitaire et commerciale : comment changer la perception qu’a votre client potentiel de votre prix, coupon ou bon de commande?

Le copywriting (rédaction publicitaire et commerciale), c’est d’abord et avant tout l’utilisation des mots pour modifier la perception du client potentiel en votre faveur. C’est pour cela qu’on parle d’art, de science et de la magie des mots.

Donc, vous servir efficacement du copywriting, c’est savoir choisir les mots et les structurer, les ordonner de façon à convaincre votre client potentiel de passer commande. Peu importe que vous soyez directeur marketing, commerçant, copywriter ou pas !

Alors, puisqu’il faut donc choisir les bons mots et les ordonner de façon à transformer votre prix en bénéfices aux yeux de votre client potentiel, je vous suggère fortement de lire l’article Copywriting: une 2e stratégie de maître copywriter pour faire passer vos prix, même très élevés. Oui, j’y ai consacré tout un article pour VOUS ! 🙂

Quant à votre coupon, facture ou bon de commande, je vais vous montrer la façon dont le maître copywriter Eugène Schwarz en a modifié la perception:

Rédaction publicitaire et commerciale

Traduisons pour vous, en français, la partie (encerclée en bleu pour vous) où ce maître copywriter a changé la perception qu’a le client potentiel de son coupon et en a ainsi fait un bénéfice à ses yeux:

UN DERNIER MOT :

Si vous fumez deux paquets de cigarette par jour, cela vous coûte présentement $400 par an pour supporter cette habitude.

Ce coût, c’est seulement pour les cigarettes. Il n’inclut pas les primes supplémentaires d’assurance… ou les factures des médecins et éventuellement celles des hôpitaux.

Aimeriez-vous économiser chaque centime de cet argent… pour de bon ? Le coupon pourrait très bien le faire pour vous

Et le coupon en question, c’est ce qui se trouve juste en dessous de ce texte dans l’image ci-dessus. Pour vous permettre de le retrouver, je l’ai encerclé en rouge !

Voilà comment on change la perception du client quant à ce qu’est un coupon: ce n’est plus un moyen de prendre de l’argent au client. C’est un moyen de lui permettre d’en économiser. 🙂

Et bien sûr, vous pouvez remplacer ce coupon par n’importe quel bon de commande ou facture à payer ! 🙂 Démonstration:

UN DERNIER MOT :

Si vous fumez deux paquets de cigarette par jour, cela vous coûte présentement $400 par an pour supporter cette habitude.

Ce coût, c’est seulement pour les cigarettes. Il n’inclut pas les primes supplémentaires d’assurance… ou les factures des médecins et éventuellement celles des hôpitaux.

Aimeriez-vous économiser chaque centime de cet argent… pour de bon ? Ce bon de commande pourrait très bien le faire pour vous !

Et voilà le travail ! 🙂

Il y a quand même une dernière chose sur laquelle j’aimerais attirer votre attention. Elle se trouve juste ci-dessous !

Rédaction commerciale et publicitaire : principe vs techniques?

Lorsque vous faites du copywriting (rédaction publicitaire et commerciale), vous devez constamment garder à l’esprit qu’il y a des principes copywriting à suivre si vous voulez que votre texte de vente décuple vos ventes ! Un exemple?

Un exemple, c’est le principe copywriting dévoilé par cet article : « Tout doit être bénéfices dans votre texte de vente ».

Certes, les parties les plus susceptibles de rebuter votre prospect sont celles liées au prix et au bon de commande/coupon. Mais gardez à l’esprit que le résultat sera pareil si vous violez ce principe à d’autres endroits de votre texte de vente.

Votre accroche commerciale/publicitaire doit être bénéfices. Vos titres de paragraphe doivent être bénéfices. Votre appel à l’action metteur de pression doit être bénéfices. Votre garantie de satisfaction doit être bénéfices. La façon dont vous présentez votre produit doit être bénéfices. Et ainsi de suite. TOUT DOIT ÊTRE BENEFICES aux yeux de votre client potentiel.

Bien sûr, appliquer un principe copywriting passe par l’utilisation des techniques copywriting qui y correspondent.

Si vous avez déjà lu cet article sur la présentation du prix, vous aurez compris que les techniques de copywriting utilisées ne sont qu’une déclinaison du principe « Tout doit être bénéfices dans votre texte de vente ». Il en est de même pour la technique copywriting utilisée par le maître copywriter Eugene Schwartz pour présenter ci-dessus le coupon comme un bénéfice. Malheureusement?

Malheureusement, c’est là que beaucoup de débutants en copywriting, mais également de soi-disant experts échouent. Lamentablement ! Parce qu’ils produisent ainsi des textes de vente qui ne leur rapportent que des kopecks, voire rien du tout !

Vous voyez, les maîtres copywriters ont passé des heures, des jours et parfois des semaines à créer ces techniques et à les traduire en mots de façon à suivre les principes copywriting de succès. Maintenant?

Maintenant, au lieu de s’inspirer ou d’utiliser intelligemment leurs mots et la façon dont ces maîtres copywriters les agencent, les structurent pour obtenir l’effet recherché, certains préfèrent se casser la tête pendant des mois pour, au final, se servir de mots qui n’accrochent pas et ne vendent pas. C’est comme ça qu’ils échouent !

Que de temps et d’énergie investis pour des résultats commerciaux proches de zéro !

Quant aux plus intelligents, ceux qui réussissent, ils font le contraire en se servant de La Boîte à Outils du Copywriter Version complète ou de La Boîte à Outils du Copywriter Version Light.

Maintenant, si vous le désirez, vous pouvez suivre la version vidéo de ce contenu (les liens, évoqués là-dedans, sont visibles sur YouTube, juste en dessous de la vidéo) :

Voilà, cet article-vidéo est à présent terminé !

Si vous l’avez aimé ou s’il vous a apporté quelque chose, merci de le partager avec vos proches directeurs marketing, commerçants, responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, responsables commerciaux ou directeurs commerciaux, copywriters pro, et passionnés de copywriting (rédaction commerciale et publicitaire)… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits ou prestations de services numériques/ tangibles à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

2 commentaires

  • VICTORIA dit :

    Bonjour au duo,

    Je vous remercie pour l’exposé, hélas l’article :copywriting une 2éme stratégie
    de maître copywriter pour faire passer vos prix même élevés est introuvable.

    IL EST INSCRIT ERREUR 404: PAGE INTROUVABLE

    Pourriez-vous s’il vous plaît me l’envoyer à mon adresse mail?
    D’avance merci.
    Victoria

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.