Pourquoi les outils de copywriting des maîtres copywriters ne vieillissent jamais !

Les outils des maîtres copywriteurs

Ces outils de copywriting sont vieillots, dépassés, démodés,  voilà ce que j’entends ou lis de temps en temps. Autrement dit ?

Autrement dit, les accroches, ouvertures, titres de paragraphes, annonciateurs de prix, appels à l’action metteurs de pression, garanties de satisfaction, connecteurs, etc, ne fonctionnent plus. Mais est-ce la vérité ?

Est-ce que des outils de copywriting, créés par des maîtres copywriters, il y a 40, 70, 100 ans ou 1 an à peine, sont à mettre à la poubelle ?

C’est ce que nous allons voir ensemble dans cet article, preuves à l’appui ! Vous allez également découvrir les raisons qui expliquent cela!

Les preuves que les outils de copywriting des maîtres copywriters fonctionnent encore et ne vieillissent donc jamais

Les preuves que les outils de copywriting conçus par les maîtres copywriters ne sont pas vieillots, fonctionnent et fonctionneront toujours ?

Une première preuve que les outils de copywriting des maîtres copywriters sont éternels

Si vous recevez régulièrement des mails de la part des blogueurs, marketeurs et entrepreneurs web, vous avez certainement dû tomber sur des objets de mails (des accroches en réalité) comme ceux-ci :

  • dernières heures pour ;
  • dernière chance de… ;
  • dernier jour pour… ;

Vous croyez que ces objets de mail (accroches publicitaires en réalité) ont été conçus de toutes pièces par les blogueurs, marketeurs et entrepreneurs web qui l’ont utilisé ?

Non, pas du tout !

Tout est parti du maître copywriter Claude Hopkins qui, aussi loin que les sources documentaires permettent de l’affirmer, a été le premier à l’utiliser. En voici la preuve dans cette capture d’écran :

outils de copywriting  ne vieillissent jamais !
Outil de copywriting du maître copywriter Claude Hopkins

Oui, vous avez bien lu l’accroche qui se trouve dans cette capture d’écran d’un texte de vente conçu par le maître copywriter Claude Hopkins. Je vous la traduis :

« Votre dernière chance d’avoir une Hudson cette année »

La Hudson est une voiture américaine des années 1950. Donc, cette accroche a été écrite par Claude Hopkins il y a 70 ans environ. Pourtant, elle fonctionne toujours. Puisque vous recevez tout le temps des mails de divers blogueurs, marketeurs et entrepreneurs web qui les utilisent à volonté pour vendre encore et encore au fil des mois et des années ; et chacun le fait sans consulter les autres.

Vous voulez la preuve en images que cette accroche fonctionne toujours ?

Voici donc les statistiques SG Autorépondeur des excellents taux d’ouverture de 2 mails où nous l’avons utilisée :

statistique copywriting outils de maître copywriter
Taux d’ouverture de l’accroche (objet de mail) “Dernier jour pour…
Outils de copywriting d'un maître copywriter
Taux d’ouverture de l’accroche (objet de mail) “Dernières heures pour…

Oui, plus de 50% de taux d’ouverture ! 🙂

Cette accroche du maître copywriter Claude Hopkins est également la preuve que l’utilisation des outils de copywriting ne se limite pas à une niche donnée. Puisque cette accroche « Dernière chance… »  est régulièrement utilisée sur le web dans diverses niches. Autrement dit ?

Autrement dit, ce n’est pas parce qu’une accroche a été utilisée dans un domaine bien spécifique que cela veut dire qu’on ne peut pas l’utiliser dans un autre domaine. Si vous avez besoin de vous en rendre compte, lisez urgemment  l’article 37 exemples d’accroches publicitaires à succès pour 37 niches, laquelle va vous aider ?   Pourquoi vous faut-il lire ledit article en urgence ?

Parce que penser que l’utilisation d’un outil de copywriting est limitée à un domaine, c’est se limiter sérieusement et se priver soi-même des opportunités d’utilisation des accroches irrésistibles et autres outils de copywriting pour écrire des textes de vente performants.

Vous voulez une 2e preuve de ce que les outils de copywriting, conçus par les maîtres copywriters, ne vieillissent jamais et fonctionnent toujours ?

Une deuxième preuve que les outils de copywriting des maîtres copywriters ne vieillissent jamais et sont par conséquent éternels

Si vous êtes sur le web depuis un bout de temps, vous avez certainement entendu parler de ou avez connu Christian Godefroy, n’est-ce pas ?! C’était un fameux entrepreneur web et un maître en copywriting.

Christian Godefroy a utilisé cet annonciateur de prix (outil de copywriting pour annoncer le prix du produit ou service au client potentiel) :

« Si vous vous rendez compte que ce Programme vous apporte tout ce que je vous promets (et vous serez seul juge), combien seriez-vous prêt à payer pour l’avoir ? 1.000 euros ? 500 euros ? 300 euros ?
 
C’est ce que coûtent des cours ordinaires qui ne vous apprennent qu’une technique limitée. Bien sûr, si ce Programme fait seulement la moitié de ce que je vous promets, cela vaut des milliers d’euros- et même plus !

Eh bien, si vous décidez de vous procurer ce Programme, vous n’avez pas besoin de m’envoyer 300 euros, ni même 100 euros, mais 99, 97 euros seulement à la commande »
.

Lorsque vous l’avez lu à l’époque dans une de ses pages de vente, vous avez certainement pensé que cet annonciateur de prix venait de lui, qu’il en était l’auteur, n’est-ce pas ?!

Bien !

Laissez-moi donc vous révéler que le maître copywriter Christian Godefroy a pioché cet annonciateur de prix dans l’un des textes de vente conçus par le maître copywriter Robert Collier.

Voici l’annonciateur de prix tel qu’écrit par Robert Collier à l’époque :

« Mais VOICI LA PARTIE LA PLUS IMPORTANTE : si vous trouvez que ces 7 petits livres  correspondent à ce que je vous ai dit à leur sujet (et vous en serez le seul juge), combien les paieriez-vous ? 30 $ ? 50 $ ? 100 $ ?

C’est le prix des cours ordinaires qui promettent de vous dévoiler comment accomplir ce genre de tâches. À coup sûr, si celui-ci accomplit pour vous la moitié de mes promesses, il vaudrait tout cela et bien plus encore !

Alors, si vous décidez de garder ces livres, vous aurez à m’envoyer – NON PAS 50 $ ou 100 $, même pas leur prix habituel de 13,50 $- mais mon SPÉCIAL PRIX DE LANCEMENT pour vous, valable uniquement sur cette ÉDITION DE LANCEMENT et qui est de 6, 85 $ ! (Si vous préférez des mensualités plus commodes, envoyez-moi seulement 1 $ par mois pendant huit mois.) »

Ce qu’il vous faut maintenant savoir, c’est que le maître copywriter Christian Godefroy est mort le 17 novembre 2012  et que le maître copywriter Robert Collier est mort en 1950. Cela signifie quoi ?

Cela signifie que l’annonciateur de prix du maître copywriter Robert Collier date d’au moins 70 ans et que le maître en copywriting Christian Godefroy l’a réutilisé avec succès il y a seulement quelques années !

Donc, STOP, arrêtez de penser qu’un outil de copywriting, âgé de 40, 70, 100 ans ou même plus, est vieillot, n’est plus d’actualité et ne fonctionne plus. Idem des outils de copywriting créés par les maîtres copywriters il y a seulement 5 ans ou 1 an.

Si vous le faites, vous vous priverez vous-même de nombreuses ventes ! Vous les perdrez !

Car ce n’est pas l’âge d’un outil de copywriting qui fait qu’il est efficace ou pas. C’est toute autre chose. C’est ce qui se trouve juste en dessous !

La raison pour laquelle les outils de copywriting des maîtres copywriters fonctionnent éternellement

La raison pour laquelle les outils de copywriting conçus par les maîtres copywriters fonctionnent encore et toujours, quel que soit leur âge ?

C’est tout simplement parce qu’ils s’appuient sur une profonde connaissance de la psychologie humaine.

Au fil des siècles, les êtres humains changent d’apparence, de moyens de transport, de moyens de communication, etc.

Mais ce qui ne change pas, c’est la psychologie humaine. Elle reste fondamentalement la même.

Par exemple, on sait que toutes choses égales par ailleurs, ce qui intéresse l’être humain, c’est ce qui est dans son intérêt. C’est une vérité, un fait qu’on utilise dans les accroches publicitaires (outils de copywriting) en y parlant, au client potentiel, des avantages et bénéfices.

On sait que le prix doit être une bonne affaire aux yeux du client potentiel. Car c’est une excellente façon de le pousser à l’accepter et à passer commande. Alors, on veille à ce que le prix soit une bonne affaire, et on le présente de la bonne façon dans un annonciateur de prix (outil de copywriting).

On sait que l’être humain souffre de procrastination et a toujours mille et une autres choses à faire avec son argent. Alors, on se sert des appels à l’action metteurs de pression (outils de copywriting) pour le pousser à passer commande tout de suite ou le plus vite possible. Car plus tard veut souvent dire jamais. Ceux qui ignorent cet aspect de la psychologie humaine s’en mordent les doigts. Je parle de ceux qui pensent que le client va commander si le produit l’intéresse, et qu’on n’a pas besoin de lui mettre la pression.

On sait que les êtres humains adorent les histoires. C’est d’ailleurs pour cela que les livres de contes pour enfants vendent, et que l’industrie du film pèse plusieurs milliards. Alors, on transforme les textes de vente en histoires hypnotiques (outils de copywriting).

On sait que l’attention du client potentiel s’envole fréquemment pendant qu’il lit ou écoute le texte de vente. Alors, on se sert des titres de paragraphes (outils de copywriting), et connecteurs de copywriting (outils de copywriting).

On sait que si on dit quelque chose d’incroyable, d’énorme dans l’accroche, il faut anticiper l’incrédulité du client dans l’ouverture utilisée (outil de copywriting)

Et ainsi de suite !

On pourrait parler, sur des pages et des pages, de divers éléments de la psychologie humaine et des outils de copywriting qui y répondent ! Mais là, cet article de blog ferait la taille d’un bon roman d’Émile Zola ou de Victor Hugo !

Simplifions donc, et terminons cette partie par une profonde pensée du maître copywriter Claude Hopkins, celui qui en a inspiré tant d’autres, d’Eugène Schwartz à Christian Godefroy :

« L’une des compétences fondamentales du rédacteur de textes de vente (copywriter) est la compréhension de la psychologie humaine. Plus il est psychologue et meilleur il est. Il faut qu’il sache que certains effets conduisent à des réactions particulières. Il doit se servir de cette connaissance pour accroître ses résultats et s’éviter de nombreuses erreurs »

Claude C.Hopkins, La Publicité Scientifique

Si vous utilisez des outils de copywriting conçus par les maîtres copywriters pour construire votre texte de vente et que vous ne vendez pas, les causes sont à rechercher ailleurs. La première et la plus importante n’est rien d’autre que le manque d’étude de votre marché (clients et concurrents) ou l’absence de mise en pratique des conclusions de ladite étude de marché !

Pour vous en rendre immédiatement compte (vos ventes et donc votre avenir financier en dépendent), lisez donc les 2 articles suivants :

Dans l’article Marketing & Copywriting : ces 4 étapes conduisent toujours à beaucoup de ventes et de clients , je vous démontre davantage le fait que l’échec en ventes n’a rien à voir avec les outils de copywriting si on se sert des outils de maîtres copywriters. Car ils ont été conçus par lesdits maîtres en s’appuyant sur une profonde connaissance de la psychologie humaine, puis testés et éprouvés encore et encore par eux. Ils ont rapporté des millions et des millions de dollars ou d’euros.

Bien sûr, cela ne signifie pas qu’ils vont automatiquement vous rapporter, à vous, des millions et des millions de dollars ou d’euros. Car plusieurs paramètres entrent en ligne de compte :

  • Le nombre de clients potentiels que vous avez sur le marché en tout et pour tout pour le type de produits (biens ou prestations de services) que vous proposez ;
  • Le nombre de clients potentiels auxquels votre budget et votre système marketing (par exemple Blog+ formulaire de capture de mails+ Autorépondeur+ Séquence automatique de mails) vous permettent d’adresser votre message de vente ;
  • Ce que votre produit fait exactement au client, et votre offre dans son ensemble ;
  • Etc.

Mais ce qui est certain, pourvu que vous les utilisiez pour construire votre texte de vente, ils vous rapporteront de l’argent encore et encore, beaucoup d’argent si vous prenez soin de combiner leur utilisation avec les résultats de votre étude de marché. Si vous ne savez pas comment réaliser votre étude de marché, l’article Copywriting : étudiez votre marché, ou mourez !  pourrait vous y aider.

Et puisque nous parlons, dans cet article, des outils de copywriting conçus par les maîtres copywriters, découvrez donc La Boîte à Outils du Copywriter

Et si vous avez aimé cet article, merci de le partager avec vos proches responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, directeurs commerciaux ou commerciaux, copywriters pro et passionnés de copywriting… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques ou tangibles à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.