Pourquoi le copywriting (vente par écrit) est capital à votre succès

Avez-vous cerné toute l’importance du copywriting (vente par écrit) ? Comprenez-vous à quel point vos affaires ne se développeront pas sans lui ?  Si oui, cet article n’est pas pour vous ! Lisez-en plutôt un qui traite des secrets et techniques de copywriting ! Vous en trouverez un grand nombre sur ce blog.

Mais s’il vous est déjà arrivé de penser : « Oh, pourquoi devrais-je consacrer du temps, de l’argent, de l’énergie, des ressources à la maîtrise du copywriting ?», alors lisez cet article très objectif sur la question ! Très objectif ! Vous vous en rendrez compte par vous-même.

Dans une entreprise, il n’y a pas que le copywriting

Dans une entreprise, il n’y a pas que le copywriting.Déjà, dans une entreprise au sens physique du terme, il y a les finances, et la comptabilité ; il y a

la gestion des ressources humaines, et la gestion des stocks ; il y a aussi la recherche et le développement, l’approvisionnement et la production, le marketing, etc.

Et lorsque l’entreprise est sur le web, il faut rajouter des départements tels que le Community Management, le webmastering, le graphisme, le référencement web, la photographie professionnelle, etc.

Bref, selon la vision, la mission et les activités de l’entreprise, qu’elle soit sur le web, hors web, ou les deux à la fois, elle aura un tas de compétences-clés à mettre en place pour se développer.

Par exemple, maîtriser la comptabilité va permettre à l’entreprise d’avoir toujours ses documents comptables et ses états financiers à jour. Avoir ces éléments à jour lui permettra de prendre les décisions de management les plus appropriées.

Maîtriser la gestion des stocks permettra à l’entreprise de relever deux défis sans rapport avec le copywriting :

 

  • toujours disposer de la quantité de stocks nécessaire à la satisfaction de la clientèle dans les temps ;
  • et, dans le même temps, éviter d’immobiliser une bonne partie de sa trésorerie dans les stocks.

 

Maîtriser le webmastering permettra à la web-entreprise de concevoir et d’administrer un site web (blog, boutique e-commerce, etc), véritable source de revenus. Pour que cela soit davantage clair, prenons l’exemple d’un simple blog : c’est en le mettant en place que l’entreprise va attirer des visiteurs qu’elle va transformer en inscrits, puis en clients.

Maîtriser le référencement web permettra à l’entreprise de se positionner sur la 1re page de Google -peut-être même à la 1re place sur des mots-clés stratégiques- et d’attirer ainsi une grosse partie du trafic ciblé.

Maîtriser la recherche et le développement lui permettra de fabriquer les produits qui répondent vraiment aux besoins, problèmes et/ou désirs du marché. Et c’est le rôle du marketing de détecter lesdits besoins, problèmes et/ou désirs en amont, puis de développer et de promouvoir en aval l’offre qui va favoriser l’écoulement profitable desdits produits. C’est également son rôle de mettre en place un système efficace de distribution desdits produits.

Bien sûr, quand on parle de marketing et d’offre, on ne parle pas seulement du produit qui répond aux besoins, problèmes, et désirs de la cible. On ne parle pas seulement du prix de ce produit. On ne parle pas seulement des relations publiques. On ne ne parle pas uniquement de la distribution du produit.  On ne parle pas seulement de systèmes.

Quand on parle de marketing et d’offre, on parle également de publicité, de communication. Pour être plus précis, on parle de vente à l’oral et vente par écrit (copywriting).

Donc, face à toutes ces compétences-clés à maîtriser, on est en droit de se demander si le copywriting est vraiment crucial à nos affaires. Ne pourrait-on pas se concentrer sur d’autres compétences, et développer quand même ses affaires, ses revenus ?

Est-ce que le copywriting est réellement indispensable au développement de vos affaires ?

Le copywriting est-il réellement crucial, indispensable à l’évolution de votre business ? Vous et nous, analysons ensemble les faits et tirons froidement, objectivement les conclusions qui s’imposent, d’accord ?

Bien ! Une question pour vous : dans une entreprise, que cette entreprise soit à ses débuts ou pas, sans quelle compétence-clé les autres n’auraient plus aucune raison d’exister ?

Réfléchissons-y un instant… .

Sans quelle compétence-clé les finances et la comptabilité seraient inutiles ? Quelle est la compétence-clé dont l’absence, dans votre entreprise, provoquerait tôt ou tard la démission de votre directeur financier et de votre comptable ?

Sans quelle compétence-clé la gestion des ressources humaines serait inutile ? Quelle est la compétence-clé sans laquelle il n’y aurait au final aucune ressource humaine à gérer ?

Sans quelle compétence-clé le webmastering serait inutile ? Sans quelle compétence-clé votre site web ne serait en rien profitable ? Sans quelle compétence-clé votre site web serait juste une charge de plus, et une charge qui ne vous génère pas des revenus ?

Bref, sans quelle compétence-clé toutes les autres ne vous serviraient à rien ?

Pour vous aider, posons autrement la question :

« Si vous ne devez posséder qu’une seule compétence-clé pour avoir des clients et commencer à gagner de l’argent (l’un des buts de tout business), le temps de mettre en place les autres compétences-clés, quelle serait cette compétence ultime ? »

Avec une telle question, la réponse qui fuse, c’est :

« La compétence-clé que je dois maîtriser, c’est la vente. Je dois savoir vendre ».

Et voici pourquoi c’est cette réponse qui fuse !

 

Pourquoi savoir vendre est la compétence n°1 pour développer vos affaires ?

Pourquoi savoir vendre est la compétence des compétences, la compétence la plus indispensable à vos affaires ?

Si vous ne savez pas vendre, vous ne gagnerez pas suffisamment d’argent, et vous ne pourrez pas payer les salaires. Si vous ne pouvez pas payer les salaires, aucune ressource humaine ne restera longtemps avec vous. Dans la plupart des cas, vous finirez par vous virer vous-même, vous finirez vous-même par abandonner votre idée de business si vous ne savez pas vendre.

Si vous ne savez pas vendre, vous ne pourrez pas convaincre les investisseurs de mettre de l’argent dans votre entreprise. Vous ne pourrez pas convaincre des gens de s’associer avec vous et de risquer leurs capitaux, leurs mobiliers, et/ou leurs biens immobiliers. Vous ne pourrez pas les convaincre de vous prêter leur savoir-faire en tant qu’associés.

Si vous ne savez pas vendre, vous ne pourrez pas persuader la banque ou l’institution de microfinance de vous faire le prêt que vous désirez tant.

Si vous ne savez pas vendre, votre stock de matières premiers et de produits finis vous restera sur les bras, immobilisant beaucoup d’argent au passage. Car ce stock, vous l’avez constitué en y mettant de l’argent, et tant que personne n’a payé votre produit, ledit argent restera dans ledit stock. Si vous ne savez pas vendre, il va être inutile de parler de stocks à gérer.

Si vous ne savez pas vendre, vous pourriez être le meilleur concepteur de sites web, et de logiciels du monde, vous ne vous enrichirez pas. Car vous ne parviendrez pas à convaincre suffisamment de personnes de vous passer commande. Si vous ne savez pas vendre, vous pourriez être le meilleur graphiste au monde, ce sont d’autres qui s’enrichiront à votre place.

Vous aurez beau avoir un beau visuel pour votre produit, un site web au design enviable, s’ils ne sont pas vendeurs, ils ne convertiront pas ou alors très peu.

Les problèmes, les vrais -ceux qui causent beaucoup de peine- commencent quand une entreprise ne vend pas suffisamment pour survivre et grandir.

Les plus grands entrepreneurs l’ont compris !

 

Les plus grands entrepreneurs au monde ont toujours été très vendeurs

Dites, n’a-t-on pas qualifié  Christian Godefroy de maître en copywriting ? C’est quoi le copywriting ? C’est de la vente par écrit. Christian Godefroy était un grand vendeur. D’ailleurs, comment aurait-il réussi à bâtir son empire web s’il ne maîtrisait pas la vente par écrit ? Pour ceux qui l’ont connu, la réponse est clairement :

« S’il n’avait pas maîtrisé la vente par écrit, il n’aurait pas pu bâtir son empire commercial »

J’ai pris l’exemple de Christian Godefroy parce que, même s’il est aujourd’hui mort, il était connu de la majorité des web-marketeurs et web-entrepreneurs actuels. Il a même été leur mentor, celui qui leur a appris à monter et développer un business sur le web francophone. Il a été notre mentor à tous. Dans un certain sens, il est l’un des pères du web marketing francophone. Mais nous pouvons prendre des exemples encore plus gros !

Regardez donc les grands entrepreneurs de ce monde : ils ont tous une capacité étonnante à vous vendre leurs rêves, leur vision, leurs produits, etc. Prenez par exemple Steve Jobs. L’avez-vous vu et écouté lors des présentations publiques des produits d’Apple ?  Steve Jobs était un grand vendeur.

Regardez Bill Gates, en une seule phrase, il a énoncé toute une stratégie de présentation de produits, et de rédaction de textes de vente, toute une structure à mettre en place pour un copywriting gagnant :

« Si vous montrez aux gens le problème et que vous leur montrez la solution en même temps, ils passeront à l’acte ».

Prenez donc le temps d’observer attentivement tous les grands entrepreneurs, ceux qui ont bâti les réussites les plus extraordinaires, vous verrez qu’ils étaient ou sont de grands vendeurs. Et il y a trois grandes catégories de vendeurs : ceux qui vendent oralement, ceux qui vendent par écrit, et ceux qui font les deux.

Laissez-nous maintenant vous dire/rappeler pourquoi c’est la vente par écrit, c’est-à-dire le copywriting, qui prédomine.

La vente par écrit, le copywriting, est celle qui prédomine

Vous avez besoin de savoir vendre par écrit, vous avez besoin du copywriting (rédaction publicitaire et commerciale) pour construire le script, le texte accrocheur, vendeur et performant de :

 

  • votre page de vente ;
  • votre lettre de vente ;
  • votre vidéo de vente ;
  • vos mails ;
  • vos courriers commerciaux ;
  • votre spot publicitaire télévisé ou radio ;
  • votre présentation de vente à l’aide de PowerPoint ;
  • votre annonce publicitaire ;
  • vos brochures, et plaquettes commerciales ;
  • votre catalogue commercial ;
  • vos formulaires et pages de captures ;
  • vos pop-ups et light boxes,
  • votre scénario d’entretien téléphonique ;
  • vos cartes de visites ;
  • vos panneaux publicitaires ;

En comparaison, la vente à l’oral couvre très peu de situations. Elle ne se fait la plupart du temps qu’au moment où :

  • on va rencontrer le client en face à face pour lui vendre le produit ;
  • on fait une présentation ou une démonstration du produit à un public de décideurs. Et même là encore, on prépare soigneusement par écrit (sur PowerPoint ou sur des fiches) ce qu’on va dire ;
  • on se fait interviewer sur le produit, l’offre, ou l’entreprise. Là encore, si on a l’occasion de praparer l’interview, on le fait par écrit la plupart du temps;
  • on va, à la télé, présenter en direct le produit, l’offre, ou l’entreprise. Là aussi, idem. Si on a l’occasion de préparer le script de vente du produit, on le fait, et on s’en inspire pour parler une fois sur le plateau télé ;
  • on présente le produit à la radio. Là aussi, idem. Si on en a l’occasion, on prépare par écrit son speech de vente, et on le déroule devant le micro ;
  • Idem avec la vidéo de vente. On écrit le texte de vente en veillant à adopter un ton « Parlé ». Puis, on passe ce texte de vente à l’oral ;
  • Il en va de même avec les messages vocaux qu’on laisse sur notre répondeur à l’attention des clients. On y pense soigneusement, et on l’écrit de façon à le rendre le plus persuasif possible. Puis, on l’enregistre sur ledit répondeur.

Par ailleurs, un bon copywriter vend facilement en face à face. Car il doit développer une grande maîtrise de la psychologie humaine et de ce qui fait agir afin de vendre à quelqu’un devant qui il n’est pas, et qui pourrait donc jeter son texte à la poubelle à n’importe quel moment.

Bref, ce que nous voulons vous faire constater, c’est que le copywriting est en réalité omniprésent dans la vie d’une entreprise qui veut et va se développer, bien plus que les situations de vente à l’oral.  Pour mieux vous en rendre compte, lisez donc l’article Copywriter : définition et domaines d’action.

Si vous en doutez encore un peu, observez un instant tous les messages publicitaires (oraux comme écrits) auxquels les entreprises vous soumettent au quotidien. Puis,  essayez de trouver ce qui prédomine : l’oral ou l’écrit. Enfin, essayez de voir si la plupart des messages oraux ne vous donnent pas le sentiment d’avoir été soigneusement préparés par écrit avant d’être délivrés oralement. Essayez de voir si ces messages oraux ne sont pas structurés de façon à vous convaincre.

Le copywriting est une compétence super cruciale pour vos affaires. C’est l’une de celles (en plus des autres aspects du marketing) dont vous aurez le plus besoin pour vous lancer, survivre et gagner.C’est la pointe de l’iceberg de votre marketing. Le copywriting traduit en mots accrocheurs et vendeurs l’offre irrésistible proposée aux clients grâce à votre processus marketing.

En d’autres termes, le copywriting (rédaction publicitaire et commerciale) communique votre offre irrésistible aux prospects de façon à en pousser un maximum à l’achat. Et c’est de cette façon qu’il convertit en cash l’offre irrésistible que le reste de votre marketing a mise en place et va délivrer. Une fois votre offre irrésistible construite, le copywriting vous ramène des clients encore et encore, et donc de l’argent encore et encore, l’argent nécessaire à votre croissance.

C’est la raison pour laquelle les entreprises les plus ambitieuses font appel aux agences de copywriting lorsqu’elles n’ont pas des copywriters chevronnés en leur sein. Et il arrive même qu’elles se servent des deux solutions.

Par exemple, n’oubliez pas que Shell et Rollys Royce faisaient appel aux services de l’agence de copywriting du maître copywriter David Ogilvy. Il en va de même avec les pneus Goodyear ou encore Palmolive qui faisaient appel à l’agence de copywriting du maître copywriter Claude Hopkins. Et des exemples comme ceux-là, on peut en citer des milliers.

 

Pour résumer

  1. La vente est la compétence la plus indispensable pour toute entreprise qui veut survivre et se développer. Tant qu’elle vend, l’entreprise a les ressources et la possibilité de faire former son personnel pour maîtriser les autres compéténces-clés. Si elle ne parvient plus/pas à vendre, peu importe sa maîtrise des autres compétences-clés, elle finira par faire faillite ;

 

  1. Il ya deux grands types de ventes : la vente à l’oral, et la vente par écrit (copywriting).

 

  1. Dans la vie d’une entreprise, la vente par écrit, le copywriting, prédomine sur la vente à l’oral. C’est le copywriting qui va convertir en cash l’offre irrésistible que le reste de votre marketing a permis de construire.

 

  1. Par conséquent, vous avez tout intérêt à maîtriser le copywriting ou à embaucher des gens qui le maîtrisent.

 

  1. Dans tous les cas, nos formations et nos solutions (Pages de Vente Express Pro, La Boîte à Outils du Copywriter, etc) de copywriting vous facilitent grandement l’apprentissage ou l’utilisation de cette compétence cruciale à vos faciales. C’est la raison d’être de notre blog copywriting-facile.com

Voilà, avez-vous des questions ou des préoccupations liées à l’importance du copywriting pour vos affaires ? Si oui, merci de nous les poser dans la zone réservée ci-dessous aux commentaires.

Et si cet article vous a apporté quelque chose, merci de le partager et de le liker. Cela motive beaucoup à en écrire d’autres pour vous. J

Si vous désirez mieux cerner ce qu’est le copywriting, lisez le contenu Copywriting : définition et champs d’application.

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.