Copywriting : faites très attention à ce que vous dites juste après votre accroche irrésistible !

En tant que copywriter formateur, Je vois beaucoup de gens qui se concentrent sur la création de leur accroche irrésistible lorsqu’ils font du copywriting.

C’est bien, c’est très bien. Parce que plus votre accroche attirera irrésistiblement un plus grand nombre de clients potentiels, plus votre texte de vente sera lu/écouté.

Plus votre texte de vente sera lu/écouté, plus vous vendrez au final ! C’est mathématique !

Mais attention, faites très attention à ce que vous dites ou écrivez juste après votre accroche irrésistible !

Copywriting: pourquoi faire très attention à ce que vous dites après votre accroche irrésistible

En copywriting, pourquoi il vous faut faire très attention à ce que vous dites/écrivez après votre accroche irrésistible?

Parce que si après avoir attiré irrésistiblement l’attention de votre client potentiel et lui avoir donné envie de vous lire,  vous dites/écrivez ensuite quelque chose qui lui déplaît, il s’en ira immédiatement !

Sans avoir lu le reste de votre texte de vente ! Sans acheter par conséquent !

Que dire/écrire donc juste après l’accroche irrésistible ! Quelle ouverture employer ?

Car oui, ce qu’on dit, ce qu’on écrit juste après l’accroche irrésistible, ça s’appelle une ouverture ! Si vous ne savez pas ce que c’est, lisez donc l’article Le vocabulaire du copywriting expliqué. Si vous voulez des exemples d’ouverture, lisez donc l’article Lettre de vente : 6 techniques de copywriting pour rédiger un premier paragraphe accrocheur. Pourquoi? Parce que le premier paragraphe d’un texte de vente est une forme d’ouverture.

Revenons à présent à nos moutons: que dire/écrire juste après votre accroche? Quelle ouverture utiliser?

Copywriting: tout dépend de ce que vous avez dit ou écrit comme accroche irrésistible !

En copywriting, l’ouverture à utiliser doit être en lien direct avec ce que vous avez dit ou écrit comme accroche irrésistible.

Par exemple, si vous avez parlé dans votre accroche des avantages et bénéfices de votre solution, il faut que votre ouverture donne plus de détails sur lesdits avantages et bénéfices. Pourquoi ?

Parce que c’est ce qui a attiré votre client potentiel lorsqu’il a lu votre accroche !

Il faut donc attiser son désir et son envie de continuer à lire le reste du texte de vente en lui parlant davantage  desdits avantages et bénéfices.

De cette façon, il a encore plus envie de continuer à découvrir ce que vous lui proposez.

Un autre exemple du fait que votre ouverture dépendra de ce que vous avez dit ou écrit dans votre accroche publicitaire ?

Supposons que vous ayez fait, dans ladite accroche, une promesse trop belle pour être vraie,  une promesse qui semble a priori incroyable !

Avec une telle accroche, vous avez irrésistiblement attiré l’attention de votre client potentiel, c’est sûr et certain !

Maintenant, votre ouverture doit immédiatement anticiper son incrédulité pour le pousser à continuer à vous lire ou vous écouter !

Avec ces 2 exemples, vous avez compris que si vous ratez votre ouverture, plus rien de ce que vous direz/écrirez ensuite ne comptera.

Tout simplement parce que votre client potentiel sera parti !

Maintenant que vous avez compris l’importance de l’ouverture, voyons-en les divers types!

Copywriting: les différents types d’ouvertures

En copywriting, vous avez différents types d’ouvertures utilisables en fonction de ce que vous avez dit/écrit dans votre accroche irrésistible:

  • les ouvertures utilisables pour empêcher votre prospect (client potentiel) de fermer, de s’éloigner de votre texte de vente parce qu’il ne croit pas que votre produit (bien ou service) fait ce que vous dites;
  • les ouvertures pour interpeller et sélectionner votre cible;
  • les ouvertures donnant plus en détails (que dans l’accroche) les bénéfices à utiliser votre produit;
  • les ouvertures posant des questions;
  • les ouvertures décrivant le problème et annonçant qu’il y a une solution;
  • les ouvertures “témoignages”;
  • les ouvertures offrant le produit à l’essai;
  • les ouvertures offrant une garantie;
  • les ouvertures faisant appel à la preuve sociale;
  • les ouvertures pour piquer la curiosité de votre prospect.

Tenez, voici un exemple d’ouverture décrivant le problème et annonçant qu’il y a une solution:

« Avez-vous jamais pensé à un lifting du visage ? Si oui, peut-être que vous devriez attendre. La chirurgie, comme vous le savez, coûte très chère, et plusieurs personnes sentent qu’elle ne devrait être utilisée qu’en dernier recours. En plus de cela, il y a maintenant un nouveau produit sur le marché qui vous rajeunit de 10 ans sans les dépenses et la peine d’aller voir un docteur »

Auteur : Maître copywriter Gary Halbert

De la page 167 à la page 202, la Boîte à Outils du Copywriter vous fournit des tas et des tas de différents types d’ouvertures conçues par les maîtres copywriters et qui ont toutes fait leurs preuves !

Des ouvertures réparties par types, vous permettant ainsi de savoir quand utiliser tel type ou tel autre ! Mais ce n’est pas le plus intéressant !

Le plus intéressant dans tout ça ?

C’est que ces ouvertures sont accompagnées, chacune, de 3 modèles prêts-à-l’emploi qu’il vous suffit de remplir avec les spécificités de votre produit (bien ou prestation de services) numérique ou tangible !

Est-ce tout ?

Non ! Découvrez donc La Boîte à Outils du Copywriter !

Et si vous avez aimé cet article, merci de le partager avec vos proches responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, directeurs commerciaux ou commerciaux, copywriters pro et passionnés de copywriting… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques ou tangibles à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.