Accroche irrésistible: cette 2e astuce psychologique en booste les résultats

Vous voulez écrire une accroche irrésistible, hypnotique, c’est-à-dire le genre d’accroche qui attire tout de suite l’attention d’un plus grand nombre d’acheteurs potentiels? Le genre d’accroche qui leur donne envie de lire la suite de votre texte de vente?

De nombreuses astuces psychologiques permettent de le faire. Il s’agit d’astuces qui s’appuient sur la connaissance de ce qui fait agir l’être humain.

Dans un précédent article, nous vous avons dévoilé l’une d’entre elles. En voici une toute nouvelle :

Accroche irrésistible: la 2e astuce psychologique qui en booste les résultats

La 2e astuce à insérer dans une accroche pour la rendre irrésistible, hypnotique et en booster ainsi les résultats?

C’est de pointer du doigt ce qui fait mal à votre client potentiel et de lui promettre de le résoudre !

Dites, aimez-vous souffrir? Non, n’est-ce pas?!

C’est pareil pour tout le monde… bon enfin, sauf pour les sadomasochistes. 🙂

Donc, à de rares exceptions près, personne n’aime souffrir. C’est un aspect de la nature humaine que vous allez pouvoir exploiter à votre avantage dans votre accroche irrésistible.

Si vous êtes dans un domaine, niche ou votre secteur où votre client potentiel souffre de quelque chose, vous allez pouvoir exploiter cette composante de la nature humaine.

C’est vrai que sur certains domaines, niches ou secteurs, la douleur est à la fois intense et visible. Un exemple?

En voici non pas un, mais trois: le cancer, les maux de tête violents, les disputes violentes d’un couple pourtant amoureux.

C’est également vrai que sur d’autres, la douleur est invisible et ne paraît pas du tout intense. Elle est pourtant bel et bien réelle, et il suffit d’appuyer dessus pour que votre acheteur potentiel s’en rende compte.

Prenons par exemple le cas de quelqu’un qui a des problèmes d’argent jusqu’au cou. Qu’est-ce qui lui fait à coup sûr mal  à votre avis?

Si sa mentalité est semblable à celle de la plupart des gens, c’est clairement la honte due au fait que les autres savent qu’il/elle n’y arrive pas, et est obligé(e) de demander à des proches de lui prêter de l’argent !

Mentionnez cette douleur dans votre accroche publicitaire, puis faites comprendre à votre acheteur potentiel (toujours dans l’accroche. C’est très important de le faire) que vous avez le moyen de l’aider à en finir avec. Vous attirerez à coup sûr son attention!

À COUP SÛR!

La vraie question qui va se poser, c’est comment structurer une telle accroche pour ne pas rater son coup, afin que votre message passe convenablement ?

Vous découvrirez, beaucoup plus bas, la réponse à cette question!

En attendant, sachez qu’il y a un moyen peut-être encore plus puissant (en termes de résultats) que celui de mentionner dans votre accroche ce qui fait mal, et de promettre de le résoudre ! Le voici juste ci-dessous, ce moyen!

Un moyen peut-être encore plus puissant de booster les résultats de votre accroche irrésistible

Le moyen peut-être encore plus puissant de décupler les performances de votre accroche irrésistible?

C’est de pointer du doigt, dans votre accroche, ce qui fait le plus mal à votre client potentiel et de lui promettre, toujours dans ladite accroche, de le résoudre !

Attention, il y a une grosse différence avec ce que je vous ai révélé plus haut.

Elle est subtile, mais souvent de taille au niveau des résultats obtenus.

Plus haut, je vous ai dit de pointer du doigt, dans votre accroche commerciale, ce qui leur fait mal à coup sûr et de leur promettre de le résoudre !

Là maintenant, je vous dis de pointer du doigt, dans votre accroche commerciale, ce qui leur fait le plus mal et de leur promettre de le résoudre.

Pourquoi c’est plus puissant ?

Parce que plus la douleur est intense, vive et répétée , plus vite les gens cherchent à s’en débarrasser.

Parce que plus la douleur est intense et vive, plus gros est le montant que les gens sont prêts à décaisser pour en finir avec !

C’est donc clairement plus puissant de faire ressortir, dans votre accroche publicitaire, leur douleur la plus vive, la plus intense, et de leur promettre qu’ils vont en finir avec ! C’est comme cela que vous la rendrez davantage hypnotique, irrésisitble!

Si j’ai ajouté « peut-être » à mon titre de paragraphe, c’est tout simplement parce qu’en essayant de mentionner ce qui fait mal à coup sûr à votre client potentiel, vous pouvez tomber par hasard sur ce qui lui fait le plus mal.

Mais pourquoi laisser tout cela au hasard lorsqu’il existe plein de moyens de découvrir la douleur la plus vive, la plus intense et la plus répétée que ressent la majorité de vos clients potentiels ?

Accroche irrésistible: 2 moyens de découvrir la douleur la plus intense et la plus répétée chez vos clients potentiels

Les 2 moyens de découvrir cette douleur afin de l’utiliser dans votre accroche publicitaire?

Pour que vous les compreniez mieux, supposons que vous proposez des solutions aux personnes qui ont des problèmes d’argent jusqu’au cou et ne peuvent pas payer leurs dettes !

Le 1er moyen très simple de découvrir cette douleur, c’est de lancer un sondage pro et d’y introduire une question du type : « Ces dettes-là, quelles peuvent être leurs plus grosses conséquences sur votre vie ? ».

En leur posant une telle question, ces personnes-là vont se remémorer tout ce qu’elles ont déjà subi et qui leur ont fait très mal. Elles vont également prendre conscience de tout ce qu’elles ont peur de subir encore ; et elles vont vous dévoiler tout cela !

Un 2e moyen de savoir ce qui fait le plus mal à vos clients potentiels ?

C’est de lancer un test A/B. Comment ?

Grosso modo, vous prenez les 2 choses qui, d’après vous, font le plus mal à vos prospects dans une telle situation.

Vous les structurez dans 2 accroches différentes (une accroche, une chose qui fait mal) et vous leur promettez de résoudre ça, toujours dans chaque accroche !

Puis, vous prenez chaque accroche, et faites par exemple un test A/B par mail. Vous envoyez la 1re accroche à un échantillon de vos contacts, la 2e à un autre échantillon, et vous voyez quelle accroche fait davantage mouche.

Veillez juste à le faire sur un échantillon représentatif de vos clients potentiels : au moins 10%.

Dès que vous avez les résultats de ce 1er test A/B, il vous suffit de prendre la douleur gagnante et de la confronter à une autre douleur pour voir la nouvelle gagnante.

Et ce processus, vous le répétez jusqu’à trouver la douleur gagnante des gagnantes !

Une fois la douleur gagnante des gagnantes trouvée, vous la mentionnez dans votre accroche, et promettez de la résoudre (toujours dans votre accroche).

Puis, vous mettez cette accroche devant les yeux de tous vos clients potentiels, non plus seulement devant les yeux d’un échantillon, mais devant ceux de tous vos clients potentiels !

Je sais, c’est beaucoup plus de travail que de se contenter de mentionner ce qui fait mal à coup sûr, mais c’est également BEAUCOUP PLUS DE RÉSULATS À COUP SÛR ! 🙂

Il reste quand même un problème :

Cette accroche qui va mentionner la douleur la plus vive/la plus intense et promettre de la résoudre, comment faut-il la structurer de façon à bien faire passer le message ?

Comment faut-il la structurer de façon à exploiter au maximum les connaissances en psychologie humaine afin de pousser nos clients potentiels à lire le reste de notre texte de vente ?

Pour ça, inspirez-vous de la 3e accroche irrésistible (3e outil original) de maître copywriter. C’est à la page 20 de La Boîte à Outils du Copywriter version complète. Inspirez-vous en ou utilisez l’un de ses 3 modèles prêts-à-l’emploi !

Vous ne désirez pas travailler autant (faire un sondage, faire un test A/B) et préférez tout simplement évoquer dans votre accroche ce qui fait mal à coup sûr à votre client potentiel?

Vous pourrez toujours vous servir également de la 3e accroche irrésistible (3e outil original) de maître copywriter ou de l’un de ses modèles prêts-à-l’emploi. C’est, comme déjà dit, à la page 20 de La Boîte à Outils du Copywriter version complète. Mais est-ce la seule accroche irrésistible de la BAO du Copywriter à faire ce travail pour vous? Non!

Dans La Boîte à Outils du Copywriter version complète , à la page 41 par exemple, vous avez la 47e accroche irrésistible (47e outil original) de maître copywriter qui le fait également pour vous. Vous pourrez vous en inspirer ou utiliser l’un des 3 modèles prêts-à-l’emploi au choix !

Après avoir choisi l’un des modèles prêts-à-l’emploi que vous offre une accroche irrésisitible, vous le remplissez avec les spécificités de votre produit (bien ou service), de votre offre, etc. Voilà, c’est tout !

Maintenant, si vous ne désirez pas utiliser toute la Boîte à Outils du Copywriter et ne vous intéressez qu’aux accroches irrésistibles qu’elle contient, téléchargez donc seulement les 310 accroches irrésistibles et leurs modèles prêts-à-l’emploi.

Vous y trouverez les mêmes accroches irrésistibles (et leurs modèles prêts-à-l’emploi) respectivement à la page 111 (Outil original n°226) et à la page 10 (Outil original n°1).

Et si vous avez aimé cet article, merci de le partager avec vos proches responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, directeurs commerciaux ou commerciaux, copywriters pro et passionnés de copywriting… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques ou tangibles à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

Leave a Comment

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.