Texte de vente: comment valoriser chaque élément important lorsqu’on en a plusieurs

Lorsqu’on écrit un texte de vente, peu en importe le type ou le format, peu importe que l’on soit directeur marketing, copywriter, responsable commercial ou pas, on ressent très vite le besoin d’en valoriser plusieurs éléments importants. Autrement dit ?

Autrement dit, on ressent très vite le besoin de faire en sorte que tous les éléments importants de notre texte de vente sautent aux yeux du prospect (client potentiel) et qu’aucun n’échappe à son attention ! Pourquoi?

Parce que nous savons que nous maximisons les probabilités qu’il achète s’il prend connaissance de ces éléments-là !

Ces éléments importants peuvent être à la fois:

  • l’accroche publicitaire/commerciale ou une partie de celle-ci;
  • l’ouverture, le chapeau;
  • un titre de paragraphe;
  • un seul mot se trouvant quelque part dans notre texte publicitaire ;
  • un ensemble de phrases se trouvant quelque part dans notre texte publicitaire;
  • etc.

La question qui se pose alors, c’est comment faire en sorte qu’ils se distinguent les uns des autres dans notre texte de vente? Puisque s’ils se ressemblent tous, ils ne sauteront pas aux yeux de nos prospects !!! Comment donc faire en sorte que chacun soit visible, mais sans faire de l’ombre à l’autre?

Voici, juste ci-dessous, quelques techniques de copywriting pour le faire :

Texte de vente: directeur marketing ou pas, voici quelques techniques copywriting pour en valoriser les divers éléments importants

Directeur marketing, copywriter ou pas, votre texte de vente (texte publicitaire) contient plusieurs éléments importants que vous aimeriez valoriser de façon à ce qu’ils se distinguent les uns des autres et sautent tous (sans exception) aux yeux de vos prospects ?

La solution est toute simple et facile à mettre en œuvre, même par un débutant en copywriting: variez donc la mise en forme des divers éléments importants de votre texte de vente. Faites en sorte qu’aucun élément important n’ait la même mise en forme. Ainsi, chaque élément important sera perçu différemment par l’œil humain et sera ainsi remarqué. Pour y parvenir, il vous suffit de vous servir de diverses techniques de mise en forme !

Reprenons donc cet exemple de texte publicitaire conçu par le maître copywriter Eugene Schwartz pour vendre une méthode pour arrêter de fumer, et identifions quelques techniques copywriting de mise en forme utilisées :

Exemple de texte de vente: techniques copywriting de mise en forme

Comme vous pouvez le constater, Eugene Schwartz s’est servi de diverses techniques copywriting de mise en forme pour valoriser chaque élément important de son texte de vente.

Regardez par exemple son accroche publicitaire encerclée en bleu pour vous pour vous permettre de l’identifier: sa première partie est en gras, noir et tout y est en majuscules. La taille de police y est également plus grande. Mais lorsque vous en regardez la 2e partie, vous constatez que la taille de police est plus petite, est en gras, mais pas en majuscule en dehors de la 1re lettre du 1er mot, et que tout est souligné.

Passons à présent à l’ouverture encerclée en rouge pour vous permettre de l’identifier. Comme vous le constatez, la taille de police y est beaucoup plus grande que celle du corps du texte, et dans un gras moins prononcé que celui de l’accroche commerciale. Par ailleurs, le morceau de texte « Mais il vous promet ceci » a été mis en italique afin de le distinguer du reste de l’ouverture et de faire en sorte qu’il saute aux yeux ! Remarquez également comment le « VOUS » a été mis en majuscules !

Lorsque vous comparez le 1er titre de paragraphe (encerclé en jaune pour vous) et le 2e titre de paragraphe (encerclé en vert pour vous), vous remarquez plusieurs différences: la taille de police du 1er est plus grande, et tout y est en majuscules. La taille de police du 2e est moins grande, et seule la 1re lettre de chaque mot est en majuscule.

Passons à présent à la partie du corps du texte encerclée en orange. Comme vous le constatez, la taille de police est beaucoup plus petite que celle de l’accroche, celle de l’ouverture, etc. Mais ce n’est pas tout: le groupe de mots « De 4 paquets par jour à zéro, en 4 heures… sans toucher une seule cigarette, au cours des 6 dernières années. » a été mis en italique.

Lorsque vous passez au gros titre de paragraphe « Si vous ne lisez rien d’autre, lisez ceci : » encerclé en violet pour vous, vous constatez qu’il est entièrement en majuscules, en gras, et que sa taille de police est bien plus énorme que celle des autres titres de paragraphes. Juste pour qu’il saute encore plus fort aux yeux du prospect! 🙂

Lorsque vous jetez enfin un coup d’œil au contenu juste en dessous du titre de paragraphe « si vous ne lisez rien d’autre, lisez ceci: » encerclé en rose pour vous, vous constatez que ledit contenu est entièrement en gras, et que sa police est légèrement plus grande. De cette façon, on le démarque des autres contenus situés en dessous de titres de paragraphes.

Donc, voilà quelques techniques copywriting de mise en forme pour valoriser divers éléments importants de votre texte de vente. Mais un point capital mérite d’être souligné :

Comme il m’est arrivé de dire que la taille de police a été grossie à tel ou tel autre endroit afin que ça saute davantage aux yeux du prospect, vous pouvez en arriver à penser qu’il faut forcément grossir la taille de police d’un morceau de texte sur lequel on veut attirer l’attention. Non, pas forcément !!! 🙂

En fait, à chaque fois que vous changerez tout simplement de mise en forme, vous attirerez l’attention de votre prospect sur ce changement. Reprenons par exemple l’accroche: sa 1re partie a une taille de police beaucoup plus grande que celle de la 2e partie. Mais c’est justement ce qui rend la 2e partie également remarquable. Parce qu’elle n’a pas exactement la même taille de police, elle attire, elle aussi, l’attention.

Donc, ce qu’il faut retenir, c’est qu’il vous faut varier les techniques copywriting de mise en forme à chaque fois que vous voudriez qu’un élément important de votre texte de vente saute aux yeux du prospect.

Cette précision apportée, découvrons à présent, juste ci-dessous, la liste non exhaustive des techniques copywriting de mise en forme d’un texte publicitaire, peu en importe le format ou le type !

Texte publicitaire : responsable commercial ou pas, voici une liste de techniques copywriting pour en valoriser les divers éléments importants

Même si vous n’êtes pas copywriter pro ou responsable commercial de génie, dans votre texte de vente, servez-vous de ces techniques copywriting très simples de mise en forme pour en valoriser les éléments importants:

  • mettez en gras;
  • mettez en italique;
  • soulignez un morceau de phrase ou de texte;
  • surlignez un morceau de phrase ou de texte avec une couleur remarquable
  • grossissez la taille de police;
  • réduisez la taille de police;
  • mettez tout en majuscules;
  • mettez seulement un morceau de phrase ou de texte en majuscules;
  • mettez seulement la 1re lettre des mots en majuscules;
  • mettez une partie du morceau de texte ou de la phrase en couleur: rouge, vert, bleu, etc;
  • mixez plusieurs de ces techniques en fonction de vos besoins !

Bien sûr, l’important sera d’éviter de se retrouver avec un texte de vente « fancy », un texte publicitaire qui ressemble plus à une bande dessinée qu’à un texte destiné à vendre un produit (bien ou service) tangible comme numérique. Tout est dans la mesure. Il faudrait veiller à rester modéré ! Comme les maîtres copywriters! 🙂

Tout cela dit, jetez donc un coup d’œil sur cet article pour découvrir les diverses techniques copywriting de mise en forme de l’accroche commerciale : 11 techniques de copywriting qui décuplent la visibilité de votre accroche publicitaire

UN DERNIER MOT IMPORTANT

C’est vrai que nous avons encerclé diverses parties du texte de vente écrit par Eugene Schwartz dans le but de vous aider à les identifier rapidement. Mais s’il y a une partie qu’il vous aurait été difficile de nommer ou d’identifier sans notre aide, il vous faut impérativement lire les 2 articles suivants:

Voilà, cet article est à présent terminé. Avez-vous des questions ou préoccupations ? Si oui, merci de les poser dans la zone réservée ci-dessous aux commentaires !

Et si vous avez aimé cet article ou s’il vous a apporté quelque chose, merci de le partager avec vos proches directeurs marketing, commerçants, responsables d’entreprise, auto-entrepreneurs, solo-entrepreneurs, responsables commerciaux ou directeurs commerciaux, copywriters pro, et passionnés de copywriting (rédaction commerciale et publicitaire)… .

Bref, veuillez le partager avec vos proches qui ont des produits (biens ou prestations de services) numériques ou tangibles, web ou hors web à vendre, qu’ils en soient les créateurs ou pas. Ils vous en sauront gré. 🙂

Leave a Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.