Quelle garantie de remboursement peut déclencher plus de ventes de vos produits ou services ?

 

Dans notre précédent article, nous avons expliqué pourquoi il est important d’offrir une garantie de remboursement quand on veut vendre un produit en ligne ou un produit un peu cher hors-internet.

Nous voulions parler des garanties de remboursement comme celle-ci : « J’utiliserai ce livre pendant dix jours à votre risque. Si je ne suis pas satisfait, je vous le renverrai pour me faire rembourser mon argent » Auteur : maître copywriter Eugène Schwartz

Malheureusement, ce genre de garanties de remboursement est devenu assez fréquent. Certes, la façon de les présenter et de les annoncer change. Mais le message reste le même : « Soit tu es satisfait à 100%, soit je te rembourse ». Ce genre de phrases vous rappelle quelque chose ?

On en trouve sur pratiquement toutes les pages de vente de produits en ligne, n’est-ce pas ? Et c’est la raison pour laquelle elles se sont banalisées.

Elles n’impressionnent plus le client potentiel. Certes, elles lui font penser: « Ils me rendront mon argent si je ne suis pas satisfait ». Et leur absence sur une page de vente peut susciter la méfiance dans le cœur de vos clients potentiels, et faire baisser vos ventes.

Mais leur présence ne les augmente pas pour autant. Sauf dans un cas : celui où vous offrez une vraie garantie de satisfaction au lieu d’une garantie de remboursement.

 

Le seul cas où votre garantie de remboursement peut déclencher plus de commandes de vos produits

Le cas où une garantie de remboursement peut déclencher plus de commandes de vos produits, c’est celui où vous offrez ce que j’appellerais : « Une vraie garantie de satisfaction ». C’est-à-dire le genre de garanties qui ne se contente pas de rassurer le prospect sur le fait qu’il va récupérer son argent en cas d’insatisfaction ; mais le genre de garanties qui le rassure vraiment sur le fait que le produit va le satisfaire.

Et vous n’obtiendrez ce résultat qu’en l’amenant à penser : « Waoh ! Ce vendeur prend beaucoup de risques en m’offrant une telle garantie ! Il ne le ferait pas s’il n’était pas sûr de l’efficacité de son produit ! C’est bon ! Je veux bien essayer. J’achète ! ».

Et il ne sera pas le seul à le penser. Il ne sera pas le seul à passer commande. Tous ceux qui désirent votre produit, en ont les moyens, et n’attendaient qu’une garantie solide, passeront également commande.

 

Mais attention, avec ce genre de garanties, vous prenez vraiment de gros risques

Je vous en donne un exemple : « Vous avez 365 jours pour expérimenter ces bienfaits dans votre vie quotidienne. Si, pour une raison quelconque, vous estimez ne pas en avoir eu pour votre argent, si vous n’en avez pas retiré 100 fois plus que votre investissement, à n’importe quel moment, demandez votre remboursement à 100% » Auteur : maître copywriter Christian Godefroy

En lisant une telle garantie, je ne peux que penser ceci : « Tiens ! Il me dit que si j’estime, pour n’importe quelle raison, ne pas avoir retiré de son produit un montant/bénéfice 100 fois supérieur à mon investissement, je peux me faire me rembourser à 100% dans un délai de 365 jours. Cela signifie que je peux me lever, évoquer n’importe quelle raison, et me faire rembourser. Il prend vraiment un risque là. Car d’autres que moi pourraient vouloir en profiter. Il doit être vraiment sûr de la qualité de son produit ! C’est bon, j’achète ! »

Et tout le secret est justement à ce niveau-là : que votre prospect se dise : « Non mais ! Il prend un vrai risque. Car certaines personnes pourraient chercher à profiter de la situation. Il doit être vraiment sûr de la qualité de son produit ».

Mais cette garantie de satisfaction n’est pas la seule qui produit un tel effet. Il y en a de nombreuses autres. Bien plus fortes encore. Vous les trouverez dans La Boîte à outils du Copywriter. Et dans nos 2 prochains articles, nous vous en révélerons 2.

En attendant, peut-être que vous vous dites : « Mais si je fais ça, je risque de me ruiner ! Les gens vont prendre mon produit, le consommer et me demander remboursement ».

 

Heureusement, très peu de personnes chercheront à en profiter !

Heureusement, notre expérience et celles de nombreux maîtres copywriters (Christian Godefroy, Eugène Schwartz, Bud Weckesser, etc) aboutissent au même résultat : il y a effectivement des gens malhonnêtes. Mais ils sont très peu nombreux.

La preuve, vous êtes honnête, n’est-ce pas ?! Vous n’avez aucune envie qu’on vous perçoive publiquement comme un profiteur, un genre d’escrocs, n’est-ce pas ?!

De nombreuses personnes sont comme vous. Et l’argent, que vous perdrez en n’offrant pas une vraie garantie de satisfaction, sera toujours supérieur à l’argent que vous perdrez en l’offrant.

Maintenant, si rien de tout cela ne vous rassure, sachez que vous pouvez utiliser une soupape de sûreté. Nous en parlerons dans  notre prochain article.

Et vous quel type de garantie utilisez-vous, quels résultats avez-vous obtenus ? Partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous.

 

 

3 commentaires

  • Charlène dit :

    Bonjour,

    Je suis assez perplexe sur votre article. J’ai bien compris le principe. Mais, il me semble que la question n’est pas d’être malhonnête ou pas, mais plutôt de résultats. Ledit produit a t-il vraiment apporté les résultats promis ?

    A défaut, la demande de remboursement, n’est pas malhonnête.

    Pourtant, dans ce genre de produits/services, nul ne peut garantir de résultats à 100% car le client est le principal moteur pour agir.

    Qu’en pensez-vous ?

    • Bonjour Charlène,

      Je ne suis pas tout à fait sûr d’avoir entièrement compris votre préoccupation:

      Mais en effet, la demande de remboursement n’est pas malhonnête quand le client a été insatisfait. Et pour ce genre de produits/services, son niveau de satisfaction peut varier en fonction de sa propre capacité à l’utiliser et à en tirer des résultats. Voilà pourquoi le vendeur devrait veiller à en faciliter l’usage au maximum.

      Mais il y a une différence entre un client pas du tout satisfait et un client satisfait à 75%, 80%. Même si nul ne peut garantir de résultats à 100% pour ce type de produits/services, un client satisfait à 75%,80% aura tendance à penser : « Bon, je ne suis pas entièrement satisfait! Mais bon, ce n’est pas mal! » Et dans ce cas, il y a peu de risques qu’il use de votre garantie.

      Prenons un exemple. Supposons que vous promettez à un diabétique que ce livre va lui montrer comment soigner son diabète. Il achète le livre, le lit, se rend compte que votre produit explique effectivement comment soigner le diabète, preuves à l’appui.

      Il le trouve intéressant, mais constate que ça va lui être difficile d’appliquer vos conseils efficaces car sa vie à 100 à l’heure ne le lui permet pas.

      Vous pouvez être sûre qu’il n’est pas satisfait à 100% car il aurait aimé disposer d’une méthode « magique » adaptée à sa vie à 100 à l’heure. Mais il y a peu de risques qu’il vous demande remboursement du produit. Sauf si bien sûr vous lui avez promis dans votre page de vente que votre méthode lui montre comment soigner le diabète même quand on a une vie à 100 à l’heure.

      Et ici, il ne s’agit pas de dire : « Je vous garantis un résultat à 100% ». Pour ce genre de produits, ce serait la plupart du temps du mensonge. Et le client n’a pas besoin que vous lui dites : « Vous serez satisfait à 100% ». Il a plutôt besoin que vous l’ameniez à penser : « Il n’oserait pas me proposer une telle garantie s’il n’était pas absolument sûr de son produit ».

      Si vous retournez lire la garantie donnée en exemple, vous constaterez que Christian Godefroy ne garantit pas un résultat à 100%.

      Bien amicalement,

      Ulrich

      http://www.copywriting-facile.com

      Bien amicalement,

      Ulrich

      http://www.copywriting-facile.com

    • Bonjour Charlène,

      Je ne suis pas tout à fait sûr d’avoir entièrement compris votre préoccupation:

      Mais en effet, la demande de remboursement n’est pas malhonnête quand le client a été insatisfait. Et pour ce genre de produits/services, son niveau de satisfaction peut varier en fonction de sa propre capacité à l’utiliser et à en tirer des résultats. Voilà pourquoi le vendeur devrait veiller à en faciliter l’usage au maximum.

      Mais il y a une différence entre un client pas du tout satisfait et un client satisfait à 75%, 80%. Même si nul ne peut garantir de résultats à 100% pour ce type de produits/services, un client satisfait à 75%,80% aura tendance à penser : « Bon, je ne suis pas entièrement satisfait! Mais bon, ce n’est pas mal! » Et dans ce cas, il y a peu de risques qu’il use de votre garantie.

      Prenons un exemple. Supposons que vous promettez à un diabétique que ce livre va lui montrer comment soigner son diabète. Il achète le livre, le lit, se rend compte que votre produit explique effectivement comment soigner le diabète, preuves à l’appui.

      Il le trouve intéressant, mais constate que ça va lui être difficile d’appliquer vos conseils efficaces car sa vie à 100 à l’heure ne le lui permet pas.

      Vous pouvez être sûre qu’il n’est pas satisfait à 100% car il aurait aimé disposer d’une méthode « magique » adaptée à sa vie à 100 à l’heure. Mais il y a peu de risques qu’il vous demande remboursement du produit. Sauf si bien sûr vous lui avez promis dans votre page de vente que votre méthode lui montre comment soigner le diabète même quand on a une vie à 100 à l’heure.

      Et ici, il ne s’agit pas de dire : « Je vous garantis un résultat à 100% ». Pour ce genre de produits, ce serait la plupart du temps du mensonge. Et le client n’a pas besoin que vous lui dites : « Vous serez satisfait à 100% ». Il a plutôt besoin que vous l’ameniez à penser : « Il n’oserait pas me proposer une telle garantie s’il n’était pas absolument sûr de son produit ».

      Si vous retournez lire la garantie donnée en exemple, vous constaterez que Christian Godefroy ne garantit pas un résultat à 100%.

      Bien amicalement,

      Ulrich

      http://www.copywriting-facile.com

      Bien amicalement,

      Ulrich

      http://www.copywriting-facile.com

Leave a Comment

CommentLuv badge