Quel mot peut renforcer votre accroche et pousser irrésistiblement votre prospect à vous lire ?

 

Supposons que vous êtes un industriel et que je vous adresse une page de vente. Si l’accroche de cette page de vente, c’est : « Porto Rico est pour les industriels un endroit unique pour faire plus de profits », vous pourriez penser : « C’est peut-être vrai. C’est peut-être une affirmation gratuite. Dès que j’aurai un peu de temps libre, je vais peut-être jeter un coup d’œil sur cette page ». Et « Peut-être » peut facilement signifier « Jamais ».

Si vous êtes une femme et que je vous dis en guise d’accroche : « Les femmes chinoises ont un taux incroyablement bas de cancer du sein », vous pourriez vous dire : « Et alors ? Je ne suis pas Chinoise. En quoi ça me regarde ? Qu’est-ce que je vais gagner à vous lire ?». Vous pourriez décider de lire immédiatement le reste de mon message comme vous pourriez décider de reporter cette lecture à plus tard.

Renforcer votre accroche avec le mot pourquoiPour résoudre ce problème et « forcer » ainsi leurs prospects à vous lire, les maîtres copywriters ont eu la brillante idée d’utiliser le mot « Pourquoi ».

« Pourquoi Porto Rico est pour les industriels un endroit unique pour faire plus de profits » Maître copywriter : David Ogilvy
« Pourquoi les femmes chinoises ont un taux incroyablement bas de cancer du sein » Maître copywriter : Eugène Schwartz

 

Ce mot pousse irrésistiblement votre prospect à vous lire

Le mot « Pourquoi », une fois ajouté à votre phrase-accroche de départ, change la conversation interne du prospect. Il le pousse alors à lire la suite de votre message. C’est irrésistible !

Au lieu de se dire : « Tout ça, c’est peut-être des affirmations gratuites » ou encore « En quoi ça me regarde ? Qu’est-ce que votre message va m’apporter ? Etc », votre prospect se dit plutôt : « S’ils veulent me dire pourquoi, c’est qu’ils sont sûrs d’eux-mêmes. Ils disent certainement la vérité. Ma curiosité est piquée. Je vais les lire pour en savoir plus ».

Par exemple, lorsqu’une femme lit l’accroche « Pourquoi les femmes chinoises ont un taux incroyablement bas de cancer du sein », elle se dit immédiatement : « S’ils veulent me révéler pourquoi, c’est qu’ils disent vrai. Les femmes chinoises ont réellement un taux incroyablement bas de cancer du sein. Et étant donné que je suis moi aussi une femme, je veux connaître leurs secrets ». Elle cherche alors à lire la suite de votre message.

Maintenant, voici comment écrire une accroche utilisant le mot « Pourquoi » :

 

1) Insérez le mot « Pourquoi » dans votre accroche

Le mot pourquoiÇa, c’est la plus facile de toutes les étapes ! Il suffit de précéder votre phrase-accroche du mot « Pourquoi ».

Dites :

  • « Pourquoi les affiliés se font un minimum de 500 euros par mois avec ce programme »,
  • « Pourquoi la majorité des épouses et mères de familles préfèrent nos détergents pourtant plus chers »,
  • etc, etc.

 

 

2) Interpellez votre prospect dans votre accroche

Votre accroche doit interpeller clairement votre prospect.

Plus ce sera clair, plus vous capterez l’attention de votre véritable prospect.

Moins ce sera clair, plus vous augmenterez la probabilité que votre véritable prospect ne sache pas que c’est à lui que vous vous adressez. Il risque alors de passer son chemin sans vous lire. Et pas de lecture, pas de vente.

Par exemple, prenez l’accroche de David Ogilvy : « Pourquoi Porto Rico est pour les industriels un endroit unique pour faire plus de profits ». En la lisant, un industriel sait tout de suite que l’on s’adresse à lui.

Pourquoi ? Parce que David Ogilvy a interpellé son prospect en utilisant le mot « Industriel ».

Idem avec l’accroche d’Eugène Schwartz qui a interpellé son prospect en utilisant le mot « femme ».

Faites donc comme ces maîtres copywriters : utilisez tout d’abord le mot « Pourquoi ». Ensuite, interpellez vos prospects.

 

3) Étalez les avantages de votre produit

Comme vous l’aurez constaté, après avoir utilisé le mot « Pourquoi » et avoir interpellé leurs prospects, les maîtres copywriters ont évoqué les avantages de leurs produits.

Par exemple, en ajoutant aux mots « Pourquoi » et « femmes » le groupe de mots « chinoises ont un taux incroyablement bas de cancer du sein », Eugène Schwartz a évoqué l’avantage de son produit : celui de diminuer drastiquement les risques qu’une femme souffre du cancer du sein.

 

Mais attention : offrez un « Pourquoi » fort

Ne vous contentez pas d’utiliser le mot « Pourquoi » dans votre accroche. La suite de votre message doit vraiment révéler ce « Pourquoi ».
Et assurez-vous qu’il soit suffisamment fort pour décider votre prospect en votre faveur.
Avez-vous déjà eu l’occasion d’utiliser le mot Pourquoi dans vos accroches ? 

Partagez les résultats que vous avez obtenus avec nous dans les commentaires, donnez-nous des exemples d’accroches.

 

 

7 commentaires

  • pradier dit :

    bonjour,
    voilà, ce que j’appelle un blog indispensable, à faire partager sans modération, MERCI!
    ch. Pradier

  • CHRISTIAN dit :

    Bonjour Ulrich,
    je n’ai aucun regret de mettre inscrit chez vous car vos articles sont
    jalonnés d’astuces à mettre en pratique de suite, et encore une fois
    un simple petit mots peu changer la donne Pourquoi.
    MERCI de m’avoir donner la réponse .

    Sincères Salutations
    Christian

  • Jacqueson Jim dit :

    Salut David,

    Très intéressant comme article, c’est une bonne technique que d’utiliser le « pourquoi » pour accrocher.
    Je ne l’utilise pas encore dans mes titres, mais j’aime utiliser l’interrogation dans les articles pour garder l’esprit du lecteur en éveil.

    Merci de partager ton savoir-faire 😉

    Cordialement.
    Jacqueson Jim

  • Salut David,

    C’est clair qu’on est plus poussé à continuer de lire quelque chose lorsqu’on n’a pas encore obtenu de réponse.

    C’est justement l’une des techniques utilisé par Cédirc Vimeux sur son blog pour pousser les lecteurs à lire ses articles jusqu’au bout. Il a cette manie de terminer chaque paragraphe par une question.

    C’est aussi l’unes des techniques dévoilé dans un petit guide sur la création de contenu que j’offre gratuitement ici. http://bonheur-viral.com/webrd/cm-index/

    Les mot pourquoi, comment, simple, facile sont des mots qui font vendre.

    Merci pour ces astuces super-intéressants.

    Amicalement,
    Xavier
    Xavier@ club du succès Internet Articles récents…L’erreur à éviter pour générer du trafic de qualité sur votre siteMy Profile

  • Michel dit :

    Bonjour,

    Merci pour tous ces bons conseils que vous distiller gratuitement.

    Concernant le mot « pourquoi », est-il utile de le mettre également dans le texte d’un article de blog par exemple ?

    Cordialement,
    Michel
    Michel Articles récents…La liste de noms est-elle obsolète ?My Profile

    • Bonjour Michel,

      Tout le plaisir est pour nous.

      Oui, vous pouvez l’utiliser efficacement dans tout type de texte. Pourvu que votre objectif soit d’expliquer à vos lecteurs pourquoi l’information (que vous délivrez) est vraie ou pourquoi ils doivent agir dans le sens que vous souhaitez.

      Bien amicalement,

      Ulrich

Leave a Comment

CommentLuv badge