La question qui force vos prospects à vous lire

Il y a de cela 96 ans, le maître copywriter Maxwell Sackheim a conçu une phrase, plus précisément une question. Il en a fait l’accroche d’une page de vente destinée à vendre les cours d’Anglais de Sherwin Cody. Selon Maxwell Sackheim, cette page de vente fut la meilleure de toute sa carrière de copywriter. D’ailleurs, son client s’en est servi pendant 10, 20, 30, 40 ans.

Cette phrase de Maxwell Sackheim, c’est : « Faites-vous ces erreurs en Anglais ? » Nombreux ont été et nombreux sont ceux encore qui utilisent cette technique. En posant ce type de question, vous allez pousser vos prospects à vous lire si vous l’utilisez comme accroche d’une page de vente. Ou vous allez littéralement les forcer à ouvrir votre mail si vous l’utilisez comme objet (ou sujet).

Cette technique fonctionne à merveille pour 5 raisons principales

1ère raison : le groupe de mots « Faites-vous… ? »

Avec le groupe de mots « Faites-vous … ? », on vous pose une question qui vous interpelle. On aurait dit « Font-ils… ? » que l’on aurait diminué votre envie de lire la suite du message. Et parce que l’on vous interpelle, parce que l’on s’adresse à vous, vous voulez découvrir de quoi l’on veut vous parler.

2ème raison : le groupe de mots « Ces erreurs »

En utilisant le groupe de mots « Ces erreurs », on vous amène à vous demander : « De quelles erreurs s’agit-il ? », « J’espère que je ne les fais pas ? ».

Et ces questions vous amènent tout naturellement à poursuivre votre lecture.

3ème raison : le domaine auquel ces erreurs se rapportent

La question qui pousse vos prospects à vous lireSi Maxwell Sackheim n’avait pas précisé qu’il s’agit d’erreurs faites en Anglais, il aurait certainement perdu de nombreux prospects et raté de nombreuses ventes.

Si je me contente de vous dire « Faites-vous ces erreurs » sans aucune précision complémentaire, il y a de fortes chances que vous ne lisiez pas la suite de mon message. Car vous vous demanderiez : « Des erreurs à éviter, mais dans quel domaine ? »

Ainsi, un webmarketeur qui voudrait utiliser cette technique dans l’objet de son mail, ne dirait pas simplement « Faites-vous une de ces 7 erreurs ? » Il écrirait plutôt : « [Réussir sur Internet] Faites-vous une de ces 7 erreurs ? »

4ème raison : la nature informative de cette question

En lisant la phrase « Faites-vous ces erreurs en Anglais ? », vous vous dites que l’on va vous offrir des informations sur ces erreurs.

Votre esprit ne se concentre plus sur l’idée : « On cherche à me vendre quelque chose ». Elle se concentre plutôt sur celle-ci : « Je vais découvrir gratos les erreurs que je fais ».

5ème raison : la nécessité d’utiliser en même temps tous les 4 points-clés ci-dessus

Écrivez cette phrase en supprimant l’un de ces 4 points-clés, et vous constaterez qu’elle aura perdu tout son pouvoir ou presque.

Au lieu d’écrire : « Faites-vous… ? », écrivez « Vous faites ces erreurs en Anglais ». Et vous prendrez le risque de vexer vos prospects.

Au lieu d’écrire « Ces erreurs », écrivez « Des erreurs » ; et votre phrase deviendra « Faites-vous des erreurs en… ? ». Et avec une telle question, la majorité de vos prospects vous diraient « Non ». Par orgueil ou pour une autre raison.

Oubliez de spécifier le domaine dans lequel il est question, et vous prendrez le risque de perdre de nombreux lecteurs.

Adaptez cette technique à votre cas

Si vous écrivez à un diabétique, dites : « Diabétique, faites-vous ces erreurs d’alimentation ? ».

Si vous écrivez à un blogueur, dites : « Blogueur, faites-vous une de ces (chiffre) erreurs ? ».

Si vous vendez des cours de mathématiques, dites : « Faites-vous ces erreurs en maths ? ».

Si vous vendez des séminaires sur le trafic internet, dites : « Trafic ciblé : faites-vous une de ces erreurs ? ».

Etc, etc.

Puis, une fois cette phrase adaptée à votre cas, fournissez vraiment des informations pertinentes et de valeur sur ces erreurs. Même si c’est dans votre page de vente.

 

Maintenant, donnez-nous votre avis ou partagez votre expérience avec nous dans les commentaires ci-dessous. Avez-vous déjà utilisé cette technique ?

 

 

12 commentaires

  • Normand dit :

    Bonjour

    Je regarde votre Blog depuis peu,

    Je cherche des idées, trucs, techniques pour qu’un plus grand nombre de gens sur ma liste passent a l’action.

    Ma cible est sur le Marketing, plus précisément des offres pour démarrer leur entreprise à domicile!

    Alors je vais continuer mes recherches

    Je vous dit à bientôt et merci pour les précieux conseils que vous partager avec nous!

  • Manon dit :

    Bonsoir David et Ulrich,
    merci pour cet article de qualité.
    Je ne doute pas de la force de cette accroche et pense l’utiliser le plus rapidement possible.
    Ne pensez vus pas que votre article aurait été encore plus impactant si vous aviez utilisé ce type d’accroche pour le titre?
    Cordialement,
    Manon
    Manon Articles récents…Pour gagner en MLM : bien déterminer ses OBJECTIFSMy Profile

    • Bonjour Manon,

      Peut-être. Sauf que ce n’est pas une erreur de ne pas utiliser en guise d’accroche la question qui force vos prospects à vous lire. Car il y a d’autres accroches tout aussi efficaces pour forcer vos prospects à vous lire.

      Et nous aurions trompé nos lecteurs si nous avons écrit : « Faites-vous cette erreur dans vos accroches? »

      Bien amicalement,

      Ulrich

      • Salut Ulrich,

        Voila qui est bien dit.

        Beaucoup de marketeurs pensent encore de nos jours que le copywriting consiste à tromper les gens en leur racontant de belles histoires.
        Rien n’est plus faux. C’est simplement l’art de présenter un produit qui aide de la plus belle des façons.

        En ce qui concerne ce titre (que j’utilise beaucoup plus dans mes emails), il fonctionne à chaque fois.

        Et c’est encore plus efficace lorsque l’on ajoute le préfixe (prénom).
        Par exemple:  » Jean, Faites-Vous ces 7 erreurs sur Votre Blog ? »

        Cela prend du coup un ton plus personnel et pousse d’avantage le lecteur à lire la suite..;

        Amicalement,
        Xavier
        Xavier@ club du succès Internet Articles récents…Vidéo:Comment créer une liste de 100 clients en 30 jours en partant de zéro? Formation offerteMy Profile

        • Salut Alain Xavier,

          C’est bien vrai: le copywriting se sert des mots pour montrer au prospect comment le produit résout son problème, satisfait son besoin ou son envie. Ce n’est pas le copywriting qui trompe les gens, mais bien le copywriter ou marketeur qui décide de faire une promesse mensongère.

          Merci d’avoir partagé avec nous cette expérience qui montre combien ce titre marche. Et c’est vrai : en ajoutant un prénom, on pousse davantage le lecteur à lire la suite. Car il a davantage l’impression que l’on l’interpelle tout particulièrement.

          Bien amicalement,

          Ulrich

  • Ilyasse dit :

    Je trouve cette technique hyper efficace. Il est difficile de ne pas ouvrir une page avec une telle question. merci pour cette technique très puissante!

  • Jérémy dit :

    Une des accroche du siècle ! Et quelle accroche.

    Pour l’avoir retrouver dans de vieux magazines de 71 et 76 (pour vendre du savon) en Français, il faut bien avouer qu’elle aura fait un carton partout dans le monde.

    Le principe de la question est toujours puissant dans un titre s’il est mêlé à la curiosité.

    Mais Maxwell Sackheim n’a pas fait que ça. Il a fait pas mal de belle accroche et parfois aussi simple que: ça ne vous coûte rien

    Bref, sympa le détail de cette accroche les gars.

  • James dit :

    Bonjour, je n’ai pas utilisé cette question mais je l’ai déjà vue de nombreuses fois.
    Dans mon cas, ma question devrait être :
    Faites-vous ces 3 erreurs en affiliation 1TPE ?

    Et ensuite il faudrait que je trouve les 3 erreurs bien sûr et que mon produit soit la solution à ces erreurs, si possible..

    A+
    James Articles récents…Présentation et historique de 1TPE en chiffres et graphiquesMy Profile

  • christophe dit :

    Bonjour,

    Merci pour cet article au combien intéressant, ça à l’air d’une puissance redoutable en effet.
    Je compte bien m’y essayer à mon tour.
    Cordialement.

    Christophe
    christophe Articles récents…Et vous, que savez vous d’ UnKube ?My Profile

  • Michel dit :

    Bonjour,

    Vous avez la faculté de rendre le copywriting simple et facilement compréhensible.
    Merci pour ces informations qu’ils me tardent de mettre en application.
    Cordialement,
    Michel
    Michel Articles récents…5 avantages à utiliser le « Personal Branding » en MLM .My Profile

  • Savannah dit :

    Bonjour,
    Merci pour cet article qui est simple mais d’une grande utilité. En le lisant je me suis aperçue que moi-même je faisais des erreurs dans les mots et ma façon de s’adresser à mes lectrices.
    Je vais essayer votre méthode et je reviendrais vers vous d’ici quelque temps pour vous donner les résultats et voir s’il y a eu un changement entre ce que moi j’écrivais avant et vos conseils que je vais appliquer.
    Je vous souhaite une bonne journée.
    Savannah.

  • BETTAHAR dit :

    Bonjour,
    je viens de lire votre article, cela parait tellement simple et évident une fois que l’on a lu, et pourtant, si on ne nous le dit pas, on passe à coté. Je vais donc essayé cette formule le plus tôt possible.
    Merci pour tous ces articles bourrés de techniques.
    Bravo? ne changez rien.

    Sincères Salutations

    Christian ( http://mlmlescles.com)

Leave a Comment

CommentLuv badge