Copywriting : définition et champs d’application

Le copywriting, sa définition, et ses champs d’application, pourquoi en parler maintenant ?

Bonjour, c’est Ulrich. Il y a de cela quelques jours, je travaillais sur la suite de l’article Pourquoi vos messages publicitaires ne vendent pas assez quand je reçus le mail de Marie Noël, une abonnée du blog :

« Est-ce que tu ne crois pas qu’il faudrait commencer à insister sur le fait que le copywriting est valable aussi pour générer, écrire les scripts des vidéos de vente ?

Parce que ça bouge vite pour le moment avec les pages de vente… Il y a pratiquement toujours une vidéo dedans… »

 

Et comme j’avais déjà, lors de mes recherches de mots-clés, remarqué que certains cherchaient à comprendre ce qu’est le copywriting, je me suis dit qu’il fallait faire un article là-dessus avant de chercher à aller plus loin. Merci M-N J

L’article sur l’offre irrésistible, je vous le promets donc pour la prochaine fois. Promis, juré !

En attendant, place à la définition du copywriting et à la découverte de ses champs d’application. Certains vont vous surprendre !

 

La définition du copywriting

La définition du copywriting ? C’est tout simplement de la vente sur papier, et cela n’a rien à voir avec le copyright. Je le dis parce qu’il m’est déjà arrivé de voir certains webmarketeurs parler du copywriting en écrivant « Copyrighting ».

Mais « Copyrighting » est un mot qui n’existe pas. On parle plutôt de copyright.

Le copyright, comme l’explique Wikipédia, c’est l’ensemble des prérogatives exclusives dont dispose une personne physique ou morale sur une œuvre de l’esprit originale. Il est souvent représenté par le symbole ©. Donc, par exemple, si vous écrivez un livre, vous avez un copyright là-dessus.

En revanche, pour vendre ce livre, vous aurez besoin du copywriting !

Le copywriting, c’est, comme déjà dit, de la vente sur papier. C’est l’art et la science de coucher sur papier des mots dans le but de vendre. Autrement dit, c’est de la rédaction publicitaire et commerciale.

C’est un art parce qu’il comporte un aspect créatif. Après tout, les accroches irrésistibles n’existaient pas avant que les maîtres copywriters les créent. Idem avec les images qui servent à vendre. Elles nécessitent une étroite et franche collaboration entre le copywriter, le graphiste, et ou le photographe.

Et c’est une science parce que certaines causes produisent toujours certains effets. Aujourd’hui, on connait les erreurs à ne pas faire quand on construit une accroche. Aujourd’hui, on sait ce qu’il faut faire pour en construire une qui rapporte. On sait comment utiliser les metteurs de pression pour pousser le client à passer commande. Etc.

Et quand nous disons que la rédaction publicitaire et commerciale permet de coucher sur papier des mots dans le but de vendre, comprenez le verbe « vendre » au sens large du terme. Il peut s’agir de :

  • vendre un bien (tangible ou numérique) ou service (en ligne ou hors ligne) ;
  • convaincre une femme d’accepter votre rendez-vous galant;
  • susciter les votes des électeurs en votre faveur ;
  • améliorer l’image que votre cible a de vous ;
  • etc ;

Allez, avouez ! Vous ne me croyez pas quand je dis que le copywriting peut être utilisé pour convaincre une femme d’accepter votre rendez-vous galant.

C’est pourtant ce qu’a fait le maître copywriter Gary Halbert.

Regardez ça :

P.S. : Si vous voulez disposer de ce texte de vente, écrivez-nous à contact@copywriting-facile.com

C’est le texte de vente qu’il a utilisé pour obtenir des rendez-vous de femmes toutes plus belles les unes que les autres. Et il a même fini par épouser l’une d’entre elles.

Donc, à chaque fois que vous utilisez du texte pour convaincre et persuader les autres de faire ce que vous aimeriez qu’ils fassent, vous faites de la rédaction publicitaire et commerciale ; ce qui nous amène aux champs d’application de cette discipline.

 

Le copywriting, on peut l’utiliser pour faire quoi ?

La définition du copywriting étant donnée, sachez qu’on peut l’utiliser pour faire énormément de choses :

  • sur internet, vous pouvez vous en servir pour rédiger vos pages de vente, les scripts – le texte si vous préférez- de vos vidéos de vente, vos mails.

Mais ce n’est pas tout : les spécialistes s’en servent également pour rédiger les textes de leurs pubs Facebook, Adwords, les textes de leurs bannières publicitaires, etc.

Tenez, vous voyez les formulaires de capture d’adresse email comme celle à votre droite sur ce blog ? Oui ? Pour rédiger le texte qui s’y trouve et qui est destiné à pousser les visiteurs à laisser leur adresse email, on se sert du copywriting. Idem avec les fenêtres pop-up.

Lorsque vous voyez des fiches produits dans une boutique e-commerce qui vendent bien, c’est que leur texte a été conçu par un copywriter (rédacteur publicitaire et commercial).

Même les descriptions de livres sur Amazon se servent de cette discipline. Vous en doutez ? Lisez donc la description de ce livre qui a reçu des commentaires 4/5 étoiles.

Les communiqués de presse n’y échappent pas non plus. Il y a d’ailleurs des tas d’autres exemples qui peuvent être cités.

Par exemple, certains malins vont même jusqu’à s’en servir pour rédiger des articles plus percutants. Vous voyez, les articles avec des titres tels que « Comment faire ceci » ou « Comment faire cela » sont tirés des accroches du copywriting.

Un autre exemple ? Les articles « Liste » : « 3 bonnes raisons de faire ceci ou cela », « 7 étapes pour… », « 7 erreurs à ne pas… », « 5 astuces pour… ».

Pour vous le prouver, voici 2 accroches de maîtres de copywriters tirées de La Boîte à Outils du Copywriter :

Exemple n°1 d’accroche : « Comment j’ai amélioré ma mémoire en une seule soirée ». Origine : Swipe File (Bible d’exemples) du maître copywriter Victor Schwab. 

Exemple n°2 d’accroche : « 7 raisons d’appeler ce docteur aujourd’hui même ». Auteur : Joe Vitale.

 

  • hors ligne, vous pouvez vous servir de la rédaction publicitaire et commerciale pour rédiger des pubs à insérer dans les journaux et magazines. Vous pouvez l’utiliser pour construire le script – le texte si vous préférez- de vos spots.

Vous pouvez construire le contenu de vos publi-reportages avec. Idem avec les bandes passantes, les panneaux et annonces publicitaires, et même les communiqués de presse.

Les meilleures lettres commerciales sont rédigées par des copywriters. Idem avec les guides d’entretien téléphonique.

Quant au slogan publicitaire de votre entreprise, vous avez tout intérêt à ce qu’il soit accrocheur et vendeur.

Tenez, vous pouvez même vous servir du copywriting pour rédiger des offres d’emploi alléchantes pour les meilleurs candidats.

Et je me souviens de la fois où j’ai fait du copywriting par SMS pour vendre deux de mes parcelles. Je vous en parlerai une autre fois si vous voulez. Il suffit de me le préciser dans les commentaires.

Donc, à chaque fois que vous voudrez construire un texte pour vendre quelque chose, vous avez tout intérêt à vous servir de la puissance du copywriting.

Voilà donc la définition du copywriting et de ses champs d’application. Vous avez, désormais, une idée claire et nette de tout ce à quoi il peut vous servir, la seule limite étant votre imagination.

Si vous avez des questions, préoccupations ou partages d’expérience, merci de le faire dans les commentaires ci-dessous.

Et si cet article vous a apporté quelque chose, merci de le partager. Ça motive beaucoup à en écrire d’autres 🙂

 

 

 

2 commentaires

  • Patrick dit :

    C’est bien vrai ça, le copywriting peut même servir dans des circonstances plus terre à terre de la vie de tous les jours. Laissez-moi vous conter une petite anecdote. Rien que du vécu 🙂

    J’ai eu affaire ces jours derniers à une administration qui met à disposition des développeurs Web un service. Or ce service refuse de fonctionner, c’est une chose qui peut arriver.
    Je leur ai donc envoyé plusieurs e-mails qui n’ont hélas donné aucun résultat. On me baladait. Ma question était embarrassante c’est sûr. Mais j’ai bien failli m’énerver.

    Au lieu de cela j’ai décidé de garder mon calme et de leur envoyer un dernier e-mail. Et cette fois en imaginant ce qui pourrait bien faire mouche. Et ça a marché, car ma demande est maintenant en cours de traitement.
    Dans ce dernier e-mail que je viens d’envoyer il y avait en particulier une petite phrase. « D’autres développeurs vous ont-ils déjà mentionné ce problème ? »

    Bon, cette question est banale et paraît logique en fin de compte. Sauf qu’elle a peut-être déclenché dans la tête de la personne qui a lu mon e-mail cette réflexion : Mince alors ! Je pourrais bien me retrouvé(e) importuné(e) par plein d’e-mails de ce genre. Pas bon ça ! Et j’y perdrais ma tranquillité d’esprit. Il est peut-être temps d’y remédier.

    J’ai eu envie de vous faire part de ces échanges de courriers parce que je suis persuadé qu’il a un modeste lien avec le copywriting. Parce qu’en y ajoutant la petite question citée plus haut, j’ai agit sur 2 leviers : la peur pour mon correspondant de perdre un avantage (sa tranquillité), et l’avantage que cette personne pouvait retirer à faire traiter mon problème sans tarder.

    Je sais, c’est peu de chose et c’est un peu en décalé de l’activité de copywriting. Mais je trouve que ça peut parfois nous faciliter la vie, voire même nous ouvrir des portes 🙂

    • Bonjour Patrick,

      Ici Ulrich. Je suis entièrement d’accord avec vous. Les compétences de copywriting peuvent vous aider dans la vie de tous les jours, même lorsque vous êtes en famille ou avec des amis. Vous serez par exemple surpris de l’attention que vous accordera un enfant lorsque vous démarrerez une phrase par « Veux-tu…? » et que ladite phrase s’achèvera par quelque chose qu’il désire. Il suffit ensuite de lui montrer comment obtenir cette chose. Et si vous voulez convaincre un ami d’aller au restaurant avec vous, il suffit de lui faire miroiter les avantages auxquels il est sensible.

      J’ai pu constater que savoir persuader oralement vous rend meilleur à l’écrit, et vice-versa. Donc, en fait, on peut s’entraîner au copywriting tous les jours, sans même s’en rendre compte.

      Bien à vous.

Leave a Comment

CommentLuv badge